1887

Dialogue Maroc-OCDE sur les politiques de développement territorial

Enjeux et Recommandations pour une action publique coordonnée

image of Dialogue Maroc-OCDE sur les politiques de développement territorial

Le Maroc est l'un des premiers pays, et le seul au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, à bénéficier d'un Programme-pays de l'OCDE. Cet outil stratégique offre un cadre de collaboration privilégié et renforcé entre le Maroc et l’OCDE. Signé le 15 juin 2015, le Programme-pays comprend 16 projets incluant des revues de politiques publiques, des examens par les pairs, des activités de renforcement des capacités et l'inclusion à des outils statistiques de l'OCDE. Il prévoit également une participation renforcée aux activités de 9 comités, et l'adhésion à 9 instruments juridiques de l'OCDE. Le Dialogue Maroc-OCDE sur les politiques de développement régional, projet phare du programme pays Maroc, a accompagné la mise en œuvre de la régionalisation avancée entre 2016-2017. Il a mobilisé plus de 800 parties prenantes marocaines autour de quatre priorités: (i) la métropolisation, à travers la gouvernance de métropolitaine de Casablanca ; (ii) les liens urbain-rural, dans les provinces de Taounate et de Berrechid ; (iii) le renforcement des capacités pour la production, l’usage et la gouvernance des indicateurs territoriaux ; et (iv) la gouvernance de l’investissement public entre niveaux de gouvernement pour accompagner l’adhésion du Maroc à la Recommandation de l’OCDE sur l’Investissement Public Efficace entre Niveaux de Gouvernement. 

French

.

Quelle gouvernance pour une aire métropolitaine durable et inclusive de Casablanca

L’OCDE souhaite remercier les représentants des institutions et autorités nationales, régionales et locales, ainsi que les représentants de la société civile et du secteur privé pour leur implication et participation aux ateliers « Renforcement des capacités en matière d’indicateurs métropolitains appliqués à la zone métropolitaine de Casablanca » et « Quelle gouvernance inclusive et durable pour l’aire métropolitaine de Casablanca ? » organisés respectivement les 30 et 31 janvier 2017 à la Wilaya de la Région de Casablanca-Settat, plus particulièrement Khalid Safir, Wali Directeur Général des Collectivités locales et ancien Wali de la Région de Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, Président de la Région Casablanca-Settat et Président du Directoire de MASEN, Abdelaziz El Omari, Président du Conseil de la commune urbaine de Casablanca et Najib Ammor, Président du Conseil Préfectoral. L’OCDE souhaite également remercier les pairs pour leur partage d’expérience et leur participation active aux ateliers: Claudia Serrano, Ambassadrice du Chili auprès de l’OCDE, Vincent Fouchier, Président du groupe de travail sur les politiques urbaines à l’OCDE et Directeur à la métropole d’Aix Marseille (France), Andrés Ortiz Gómez, Secrétaire de la Planification (Colombie), Lewis Djikstra (Union Européenne) et Vicente Royuela (Espagne).

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error