1887

Perspectives des migrations internationales 2011

image of Perspectives des migrations internationales 2011

Cette publication analyse les tendances récentes des mouvements et des politiques migratoires dans les pays de l'OCDE et dans quelques pays non-membres. Elle couvre les migrations de travail, qu’il s’agisse des travailleurs hautement qualifiés et de ceux moins qualifiés, des travailleurs temporaires et des travailleurs permanent, aussi bien que des étudiants. Trois chapîtres speciaux figurent aussi dans cette publication : un sur le cinquantième anniversaire de l’OCDE et l’apport du SOPEMI dans le domaine des migrations internationales, un autre sur l’entreprenariat des immigrés, et un troisième sur les migrations en Israël.

French English

.

Nouvelle-Zélande

Au total, les flux nets d’immigration en 2009/2010 ont représenté 16 500 personnes, chiffre en progression d’un tiers par rapport à l’année précédente. L’augmentation du solde migratoire a été déterminée par l’augmentation des retours de Néo-Zélandais et la diminution du nombre de leurs départs. Certains changements importants ont notamment été enregistrés s’agissant de l’émigration et de l’immigration au départ et en provenance d’Australie et du Royaume-Uni, les deux destinations principales des Néo-Zélandais. Le solde migratoire négatif par rapport à l’Australie s’est sensiblement résorbé en même temps que le solde migratoire positif par rapport au Royaume- Uni atteignait son niveau le plus élevé. En revanche, moins d’étrangers sont arr ivés (56 100 contre 63 400 en 2008/2009) et ils ont été plus nombreux à quitter le pays (25 400 contre 23 300).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error