1887

Marchés du travail internes versus marchés du travail externes

Institutional Management in Higher Education

A partir de la distinction maintenant classique établie par P.B. Doeringer et M.J. Piore entre les marchés du travail internes et externes, cet article s’attachera à caractériser les marchés du travail universitaires et leurs récentes évolutions dans trois pays : la France, l’Allemagne et les États- Unis. Nous nous appuierons sur une quête empirique qualitative menée dans ces trois pays et portant sur 21 universités. Nous pourrons ainsi identifier et comparer les différents dispositifs développés dans chaque cas pour encourager l’engagement, la loyauté et la motivation des universitaires. Nous montrerons que les instruments de sélection spécifiques aux marchés externes sont différents d’un pays à l’autre (« viviers de candidats » d’un côté et système « promotion ou exit » de l’autre) et qu’ils mobilisent différents modes de régulation. Par ailleurs, nous montrerons que l’équilibre entre marchés internes et marchés externes dans chaque pays, comme les instruments utilisés sont étroitement liés aux conceptions qui prévalent au sein de la profession universitaire : par conséquent, modifier le système de reconnaissance ne se limite pas à une transformation des règles mais affecte aussi les normes et les relations au sein de la profession universitaire...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error