1887

Les mécanismes de gestion et le financement de l'enseignement supérieur en Allemagne

Institutional Management in Higher Education

L’enseignement supérieur, tout comme l’économie, doit faire face à la concurrence. Il y a beaucoup à faire pour ouvrir la voie des réformes en utilisant les termes et les concepts de l’économie. Dans cet article, nous chercherons à voir dans quelle mesure les modèles de financement de l’enseignement supérieur peuvent contribuer à sa gestion.

Il faut, pour ce faire, prendre en compte la situation générale de l’enseignement supérieur en Allemagne qui est différente de celle d’autres pays. Ces différences sont, entre autres :

-- L’absence de droits d’étude comme moyen de financement et de gestion de l’enseignement supérieur.

-- Le fait que seuls quelques étudiants sont sélectionnés par les établissements d’enseignement supérieur ; ceux qui souhaitent suivre des disciplines très demandées sont répartis entre les universités par un office central.

Cet article se divise en quatre parties. (1) à partir d’une analyse du système allemand d’enseignement supérieur, (2) on examine divers types de gestion offerts par le nouveau système de répartition des étudiants entre les différentes catégories d’établissements (universités et universités de science appliquée — Fachhochschulen ; on étudie ensuite la gestion des universités au moyen de la répartition des étudiants à l’intérieur de l’université ; (3) à cet égard, il est recommandé d’instaurer un système marchand de versement de droits d’étude au lieu de décider des admissions en fonction des capacités disponibles, des normes de programme (CNW) et des procédures centralisées d’affectation des étudiants (4) enfin, les conclusions de ces réformes sont développées en vue de la mise au point de systèmes d’information.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error