1887

Réformes économiques 2011

Objectif croissance

image of Réformes économiques 2011

Après la récession la plus profonde que le monde ait connue depuis la Grande Dépression, une reprise est en cours, mais elle reste trop tributaire des actions de relance macroéconomique et a été insuffisante jusqu’ici pour résorber le chômage élevé et persistant observé dans beaucoup de pays. Objectif Croissance 2011 met en évidence les réformes structurelles nécessaires pour rétablir la croissance à long terme au lendemain de la crise. Pour chaque pays de l’OCDE et, pour la première fois, pour les six principaux pays émergents (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Inde, Indonésie et Russie), cinq domaines prioritaires de réforme sont identifiés où il semblerait le plus efficace d’agir pour assurer une croissance soutenue au cours de la prochaine décennie. L’analyse montre que nombre de ces réformes pourraient aussi contribuer à l’effort indispensable d’assainissement budgétaire et faciliter la réduction des déséquilibres mondiaux de balance courante.

Les indicateurs internationalement comparables présentés ici permettent aux pays d’évaluer leurs performances économiques et leurs politiques structurelles dans un large éventail de domaines. En outre, cette publication comprend trois chapitres analytiques couvrant : les politiques du logement ; l’efficacité des systèmes de santé ; etles liens entre les politiques structurelles et les déséquilibres de balance courante.

French English

.

Résumé

Après la récession la plus profonde que le monde ait connue depuis la Grande Dépression, l’activité mondiale se redresse depuis quelque temps, mais cette reprise reste trop tributaire des actions de relance macroéconomique et a jusqu’ici été insuffisante pour résorber le chômage élevé et persistant dans nombre de pays. Les mesures de relance budgétaire sont destinées à être progressivement retirées afin de préserver la soutenabilité de la dette publique, et peu, voire pas, de soutien supplémentaire est à attendre de la politique monétaire. Dans ce contexte, le principal enjeu auquel sont aujourd’hui confrontés les gouvernements des pays de l’OCDE est de transformer une reprise induite par leurs actions de relance en une croissance auto-entretenue. Accélérer le processus de réforme structurelle qui, en dehors du domaine de la réglementation financière, s’est ralenti durant la récession mondiale, pourrait apporter une contribution décisive à cet égard. Dans un contexte de sortie de crise, la priorité pourrait être accordée aux réformes les plus propices à générer de la croissance à court terme et à aider les chômeurs et les exclus à garder des liens avec le marché du travail.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error