1887

Perspectives du développement mondial 2012

La cohésion sociale dans un monde en mutation

image of Perspectives du développement mondial 2012

«Basculement de la richesse" - un processus qui a commencé dans les années 1990 et a décollé dans les années 2000 - a conduit à une géographie complètement nouvelle de la croissance tirée par l'essor économique de grands pays en développement, en particulier la Chine et l'Inde. Le résultat de reconfiguration de l'économie mondiale sera à façonner les agendas politiques, économiques et sociaux du développement international que ceux des pays convergents et pays pauvres pour les années à venir.Ce rapport analyse l'impact de "basculement de la richesse" sur la cohésion sociale, en grande partie en se concentrant sur les pays à forte croissance convergentes. Une "cohésion" de la société travaille en faveur du bien-être de tous ses membres, crée un sentiment d'appartenance et de lutte contre la marginalisation au sein et entre les différents groupes de sociétés. La question de ce rapport demande est de savoir comment la transformation structurelle dans les économies convergentes affecter leur «tissu social», leur sentiment d'appartenance ou de mettre généralement leur capacité à gérer pacifiquement les problèmes d'action collective.Les événements récents dans les pays performants et dans le monde arabe, mais aussi au-delà comme en Thaïlande, la Chine et l'Inde semblent suggérer que la croissance économique, la hausse des ressources fiscales et l'amélioration de l'éducation ne sont pas suffisantes pour créer une cohésion, les gouvernements ont besoin pour combler les déficits sociaux et activement promouvoir la cohésion sociale, si à long terme le développement soit durable.

French English

.

La cohésion sociale et les politiques de promotion de la participation citoyenne

OECD Development Centre

Dans de nombreuses régions du monde, les pouvoirs publics font aujourd’hui face à d’importants problèmes de gouvernance. Ils doivent en priorité apaiser les tensions sociales engendrées par des phénomènes tels que la flambée du prix des denrées alimentaires, la progression, réelle ou perçue, des inégalités, et l’exclusion politique. En outre, plusieurs facteurs, dont les nouvelles technologies et en particulier Internet, posent des difficultés supplémentaires : les États ne peuvent plus exercer un contrôle aussi strict de leur territoire que par le passé et sont de plus en plus contraints de tenir compte d’une grande variété d’influences extérieures. Dans ce contexte, il est essentiel de s’appuyer sur la participation citoyenne et sur des mécanismes de dialogue politique pour maintenir la croissance sur les rails. Pour assurer la cohésion et la stabilité de la société, il est fondamental de ménager un espace permettant aux opinions divergentes de s’exprimer. Ce constat est particulièrement vrai dans une période de basculement de la richesse, où l’accélération de la croissance économique et la dislocation du tissu social appellent des réponses innovantes. La promotion de la citoyenneté active et de la décentralisation pourrait ainsi considérablement contribuer à améliorer la prestation des services et constitue une évolution intrinsèquement bénéfique. Enfin, les femmes sont des acteurs primordiaux du changement, et leur participation à part entière à la vie démocratique représente un objectif important pour les politiques publiques.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error