1887

Perspectives des migrations internationales 2008

image of Perspectives des migrations internationales 2008

Cette édition met l’accent sur l’emploi des immigrés. Elle présente pour la première fois un « tableau de bord » sur l’intégration des immigrés sur le marché du travail, ainsi qu’une première analyse des différentiels de salaires entre les immigrés et les autochtones.

Cet ouvrage examine les nouvelles lois régissant l’entrée, le séjour et l’accès au marché du travail des immigrés. La sélectivité des recrutements en fonction des besoins du marché du travail est décrite ainsi que les mesures prises pour faciliter l’intégration des immigrés. La coopération internationale pour améliorer le contrôle des frontières et lutter contre l’immigration irrégulière fait l’objet d’une analyse détaillée. 



Deux chapitres spéciaux portent sur des thèmes d’actualité. Le premier traite de la gestion des migrations de travailleurs peu qualifiés et passe en revue les différents types de programmes, temporaires et permanents. Une attention particulière est portée à la question de l’emploi illégal d’étrangers et aux programmes de régularisation. Le second chapitre traite des migrations de retour et analyse leur impact sur le développement économique des pays d’origine.

Un lien dynamique (StatLink) est fourni pour chaque tableau et graphique. Il dirige le lecteur vers une page web où les données correspondantes sont disponibles en format Excel.

French English, Spanish

.

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni reste un pays de destination important dans les flux migratoires internationaux, mais ses ressortissants sont aussi nombreux à émigrer. En 2006, selon les estimations, 591 000 immigrants sont arrivés dans le pays pour y vivre pendant au moins un an tandis que, toujours selon les estimations, 400 000 personnes ont quitté le Royaume-Uni, d’où un solde migratoire positif de 191 000 individus. Le solde migratoire est également positif (+ 71 000) dans le cas des ressortissants des pays d’Europe orientale devenus membres de l’UE (A8) le 1er mai 2004. Les flux d’entrées de travailleurs originaires des pays A8, auxquels l’accès au marché du travail britannique a été accordé d’emblée, sont restés relativement stables depuis l’adhésion. Entre juin 2006 et juin 2007, 218 000 ressortissants de ces pays se sont inscrits au Worker Registration Scheme, ce qui correspond à la moyenne annuelle enregistrée les deux années précédentes. Plus des deux tiers sont des Polonais. Les groupes qui se classent juste derrière, par la taille, sont les Lituaniens et les Slovaques. De fait, parmi les ressortissants étrangers, les Polonais sont les plus nombreux : en 2007, on en dénombrait 406 000 (dont 292 000 pourvus d’un emploi). Le nombre total de ressortissants des pays A8 était de 587 000, dont 409 000 ayant un emploi, proportion nettement supérieure à celle relevée parmi les autochtones.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error