1887

Panorama des administrations publiques 2015

image of Panorama des administrations publiques 2015

Le Panorama des administrations publiques fournit aux lecteurs une série d’indicateurs ayant pour but de contribuer à l’analyse et aux comparaisons internationales de la performance dans le secteur public. Des indicateurs sur les recettes, les dépenses et l’emploi dans les gouvernements sont fournis aux côtés de données sur les produits et résultats dans des secteurs clés tels que l’éducation, la santé et la justice. Le Panorama des administrations publiques inclus également des indicateurs sur la gouvernance et la gestion publique incluant les pratiques en matière de transparence de la gouvernance, de gestion des régulations, du fonctionnement des marchés publics et de la mise en œuvre des réformes de l’emploi et de la rémunération dans les gouvernements depuis 2009. Bien que la mesure de la performance soit reconnue depuis longtemps comme ayant un rôle important à jouer pour accroître l’efficacité et l’efficience des administrations publiques, les conséquences de la crise économique et du resserrement de la pression fiscale dans de nombreux pays membres, rendent ces indicateurs plus nécessaires que jamais pour aider les gouvernements à prendre des décisions informées sur des arbitrages souvent difficiles et pour aider à restaurer la confiance dans les institutions publiques.

French Spanish, Korean, English

.

Classification des fonctions des administrations publiques (CFAP/COFOG)

Conçue par l’OCDE, la Classification des fonctions des administrations publiques (CFAP ou COFOG) classe les données sur les dépenses des administrations publiques provenant du Système de comptabilité nationale selon l’objet auquel les fonds sont consacrés. Comme le montre le , la CFAP de niveau 1 répartit les données sur les dépenses selon 10 groupes ou sous-secteurs « fonctionnels » de dépenses (comme les affaires économiques, l’enseignement ou la protection sociale), et la CFAP de niveau 2 subdivise chaque groupe du niveau 1 en neuf sous-groupes au maximum. On dispose de données correspondant au niveau 1 de la CFAP pour 32 des 34 pays membres de l’OCDE (en fonction de la disponibilité de séries temporelles) mais, s’agissant du niveau 2, on ne dispose actuellement de données que pour 21 pays de l’OCDE membres de l’Union européenne, plus le JaponOn ne dispose pas de données sur les dépenses pour le niveau 1 de la CFAP pour le Chili et le Mexique. Jusqu’à une époque récente, les données correspondant au niveau 2 de la CFAP étaient disponibles dans certains offices statistiques nationaux, mais n’étaient pas recueillies par les organisations internationales. De plus, les données correspondant à ce niveau n’étaientpas comparables d’un pays à l’autre, car le guide relatif au SCN des Nations Unies et le Manuel de statistiques de finances publiques du Fonds monétaire international ne donnaient que peu d’informations pratiques sur l’application des concepts de la CFAP. Toutefois, en 2005, Eurostat a mis en place un groupe de travail chargé de rédiger un manuel sur l’application de la CFAP aux données relatives aux dépenses figurant dans les comptes nationaux et de débattre du recueil de données correspondant au niveau 2 de la CFAP pour les pays européens. On ne dispose pas de données correspondant au niveau 2 de la CFAP pour la Turquie, ni pour les membres de l’OCDE non européens (à l’exception du Japon) : l’Australie, le Canada, le Chili, la Corée, les États-Unis, Israël, le Mexique et la Nouvelle-Zélande. Par ailleurs, dans certains pays membres de l’UE, ces données sont disponibles seulement pour certaines divisions de la CFAP. Des efforts sont en cours afin de parvenir à un accord avec ces pays sur la communication de ces données à l’OCDE..

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error