1887

2004 Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1

image of Perspectives économiques de l'OCDE, Volume 2004 Numéro 1
Évaluation par l’OCDE en juin 2004 des évolutions et perspectives économiques. Outre les analyses économiques et données statistiques habituelles, ce numéro présente des articles examinant le rôle des structures des marchés du logement et des marchés hypothécaires dans les différents degrés de résistance aux chocs manifestés par les économies de l’OCDE, les mécanismes par le biais desquels le déficit extérieur des États-unis pourrait être réduit, les distorsions des mesures traditionnelles de l’orientation budgétaire imputables aux fortes fluctuations des marchés boursiers et aux mesures exceptionnelles et la mesure dans laquelle la réforme structurelle pourrait renforcer la convergence des revenus dans les pays d’Europe centrale.

French English, German

.

Évolutions dans un certain nombre d'économies non membres

La croissance des économies asiatiques non membres de l’OCDE s’est redressée à la fin de 2003. En conséquence, la région a affiché une expansion un peu plus rapide l’an dernier qu’en 2002, malgré l’impact de l’épidémie du syndrome respiratoire aigu sévère. En Chine, le surinvestissement a été une source de préoccupation majeure, tandis que dans le reste de la région les marchés de capitaux ont focalisé leur attention sur les tensions inflationnistes naissantes. La période couverte par les prévisions devrait se caractériser par une modération de la croissance en Chine, où les autorités visent apparemment un taux d’expansion de 7 pour cent par an, mais cet objectif sera probablement dépassé. En Amérique du Sud, l’expansion qui s’est amorcée en 2003 prend de l’ampleur. La croissance du PIB de la région devrait dépasser 3 pour cent en 2004. Cette accélération s’inscrit dans une conjoncture internationale favorable, marquée notamment par le niveau élevé des prix des produits de base et la réduction des primes de risque souverain. De plus, les perspectives de croissance de la région bénéficieront du raffermissement de la demande interne des principales économies. Les pressions inflationnistes vont sans doute rester faibles. L’excédent de la balance courante devrait se contracter en dépit du dynamisme persistant des exportations, les importations s’inscrivant en hausse avec le retour de la croissance. L’activité économique en Europe du Sud-Est et dans les nouveaux États indépendants a crû de près de 7 pour cent en 2003, contre un peu moins de 5 pour cent en 2002. En 2004, l’expansion de la région dans son ensemble restera sans doute proche de 7 pour cent et sera essentiellement tirée -- comme en 2003 -- par la hausse de la production pétrolière des nouveaux États indépendants et par la progression des services. La croissance devrait se modérer vers la fin de cette année et sera un peu plus lente en 2005 qu’en 2004. L’inflation a continué de décroître dans l’ensemble de la région en 2003, mais la désinflation a été plus prononcée en Europe du Sud-Est, du fait en partie d’un ralentissement de la croissance...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error