1887

2013 Études économiques de l'OCDE : Nouvelle-Zélande 2013

image of Études économiques de l'OCDE : Nouvelle-Zélande 2013

Études économiques de l'OCDE : Nouvelle-Zélande 2013 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte des chapitres consacrés à la transition de l’école au travail et la croissance à long terme.

French English

.

Des politiques en faveur d'une croissance viable à long terme en Nouvelle-Zélande

Alors que sa population active vieillit et que les grandes économies s’orientent vers la production de biens et services apportant une plus grande valeur ajoutée, il va devenir de plus en plus difficile pour la Nouvelle-Zélande de rester compétitive sur la scène mondiale et de maintenir un niveau de vie élevé. À l’avenir, la croissance devra s’appuyer de plus en plus sur les gains de productivité, et les ressources devront être consacrées à des activités qui font davantage appel aux qualifications, aux technologies et aux actifs incorporels. Le renforcement des liaisons internationales, déterminant pour surmonter l’éloignement géographique, nécessitera une amélioration de l’infrastructure des technologies de l’information et de la communication, ainsi qu’une innovation tirant parti de la solide base de connaissances du pays dans le secteur primaire de l’économie. S’il continue à relever les niveaux de qualification ainsi que l’âge du départ à la retraite, le pays pourra compenser les effets du vieillissement de la population. En augmentant l’épargne nationale, notamment en visant un taux d’épargne publique plus élevée, il réduira les taux d’intérêt réels relatifs irréductiblement élevés ainsi que la surévaluation persistante du taux de change réel, qui peuvent nuire à l’activité économique. Pour rendre la croissance plus durable, il devra investir les recettes de l’extraction des ressources non renouvelables au bénéfice des générations futures, et consacrer davantage d’efforts à l’atténuation des dommages qu’entraîne l’activité économique pour le capital naturel, et notamment la qualité de l’eau.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error