1887

Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2003

image of Études économiques de l'OCDE : Luxembourg 2003

L’édition 2003 de l'Étude économique consacrée au Luxembourg examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés à la migration et aux politiques pour renforcer la croissance du revenu national.

French English

.

Politique budgétaire

L’excédent budgétaire s’est nettement contracté pendant la phase actuelle de ralentissement économique, pour revenir de 6 pour cent du PIB en 2000 à 2½ pour cent du PIB en 2002. Cette dégradation, principalement structurelle, est imputable en totalité à la croissance forte et continue des dépenses publiques, dont le ratio a augmenté de 6 points de PIB sur la période 2000-2002 pour atteindre 45 pour cent, chiffre à peine inférieur au niveau record de 1993 (ministère des Finances, 2003a). Dû pour l’essentiel à une vive hausse des dépenses de sécurité sociale et d’investissement, cet accroissement s’explique par le fait que la croissance économique a été bien plus basse qu’on ne le prévoyait quand les programmes de dépenses ont été arrêtés. En dépit de réductions d’impôts en 2001 et 2002, les recettes publiques ont augmenté en proportion du PIB, à la faveur d’une hausse des rentrées arriérés d’impôts des sociétés et d’autres facteurs ayant retardé l’effet de la récession sur les recettes fiscales. La croissance économique en 2003 sera sans doute de nouveau bien plus basse que lorsque les programmes de dépenses avaient été arrêtés, d’où, selon les autorités, une nouvelle et forte dégradation du solde budgétaire (avec un excédent prévu à 0.2 pour cent du PIB).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error