1887

2013 Études économiques de l'OCDE: Italie 2013

image of Études économiques de l'OCDE: Italie 2013

Études économiques de l'OCDE : Italie 2013 examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Ce rapport comporte un chapitre consacré à la mise en oeuvre des politiques : réglementation, administration publique et état de droit.

French English

.

L'Italie et la crise de la zone euro : assurer la viabilité des finances publiques et la stabilité financière

La politique d’assainissement des finances publiques de l’Italie et ses réformes structurelles porteuses de croissance ont nettement amélioré ses perspectives économiques, mais il reste que la mauvaise image du pays sur le marché de la dette souveraine, ces dernières années, a des causes profondes. Celle-ci est le signe d’inquiétudes persistantes quant à l’avenir de la zone euro et de difficultés économiques et financières qui perdurent, notamment le haut niveau de la dette publique et la faiblesse du potentiel de croissance. Les pouvoirs publics se sont, à juste titre, employés à stopper la hausse du rapport entre la dette publique et le PIB et à faire en sorte de l’orienter à la baisse. Pour ce faire, il faudrait un budget soit à l’équilibre, soit légèrement excédentaire. Un resserrement budgétaire supplémentaire aura certes des effets négatifs transitoires sur la production, mais en contrepartie, la réduction de la dette s’accélérera et le risque d’une nouvelle réaction des marchés de capitaux diminuera. Par ailleurs, il faudrait laisser jouer les stabilisateurs automatiques.Les inquiétudes quant à la viabilité budgétaire et à la récession qui dure ont rejailli sur le secteur financier. Les conditions de prêt sont restrictives, le stock de prêts non productifs important et en hausse tandis que les capitaux quittent l’Italie en direction des pays du cœur de la zone euro. La Banque d’Italie devrait continuer à veiller à ce que les banques augmentent leur niveau de provisions pour pertes et renforcent leur position en actifs financiers en levant de nouveaux capitaux auprès de sources privées, y compris auprès d’actionnaires étrangers, en réinvestissant leurs bénéfices et en se débarrassant de leurs actifs non essentiels. La résolution de la crise budgétaire, économique et financière en Italie dépend en partie de l’action menée au niveau de la zone euro. Étant membre de la zone euro, l’Italie a bénéficié de la création du Mécanisme européen de stabilité, de l’annonce du programme d’opérations monétaires sur titres de la Banque centrale européenne et des projets d’union bancaire de la zone euro.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error