1887

2002 Études économiques de l'OCDE : Hongrie 2002

image of Études économiques de l'OCDE : Hongrie 2002

L’édition 2002 de l'Étude économique consacrée à la Hongrie examine les développements récents, la politique et les perspectives économiques de ce pays. Elle comporte des chapitres consacrés aux dépenses publiques et à la politique structurelle.

French English

.

Améliorer la gestion des dépenses publiques

Malgré les efforts menés sans relâche depuis le début de la transition pour réduire les dépenses publiques totales et alléger la fiscalité, la Hongrie reste un pays dont les dépenses sont relativement élevées et la fiscalité relativement lourde (graphique 17). Afin d’encourager l’épargne privée, l’investissement et la croissance, les autorités ont l’intention de réduire la part des prélèvements et des dépenses dans le PIB, comme en témoigne le programme économique à moyen terme soumis à la Commission européenne en 2001. Ceci suppose un net durcissement des finances publiques, qui pourrait être rendu possible par une réforme des dépenses du secteur public. L’expérience internationale montre qu’il est possible de réduire simultanément les impôts globaux et les dépenses publiques et d’améliorer encore l’affectation des fonds publics pour renforcer l’équité et favoriser la croissance. Il est à cet égard essentiel de revoir les structures, les procédures et les institutions budgétaires. Le présent chapitre examine le système hongrois de dépenses publiques afin d’identifier les moyens d’alléger la facture globale qu’impliquent la réalisation des objectifs des pouvoirs publics et l’amélioration de l’efficience technique et redistributive des dépenses publiques. Il analyse la structure des dépenses par rapport aux autres pays, tente de déterminer ce qui, dans les procédures budgétaires actuelles, contribue à freiner les dépenses et ce qui contribue à les accroître, passe en revue les possibilités de redéployer les ressources vers des utilisations favorables à la croissance dans un cadre à moyen terme, et examine la marge de manœuvre disponible pour accroître l’efficience des programmes existants en réformant les modes de prestations des services. Les recommandations d’action sont résumées dans la dernière section...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error