L'IDE des pays en développement

Un vecteur d'échanges et de croissance

OECD Development Centre

L’expérience acquise par la Corée en matière d’investissement direct à l'étranger montre que les avantages secondaires de ce type d’investissement -- transfert de connaissances et de personnel d’encadrement, pénétration de marchés et amélioration des compétences -- peuvent être importants pour les entreprises considérées isolément. De plus, la solidité accrue qu’en tirent ces entreprises contribue à la vigueur et à la stabilité de l’économie dans son ensemble. S’il est vrai que l’investissement direct en provenance de l’étranger procure des avantages analogues, l’investissement à l’étranger -- issu de l'initiative légitime de l’entreprise nationale -- est intégré dans les plans et stratégies industriels et commerciaux existants et participe par conséquent d’une politique plus volontariste.

Aucune expérience n’est directement transposable d’un pays à un autre, mais le cas de la Corée montre que les autres économies émergentes auraient beaucoup à gagner de l’investissement direct à l’étranger et que les coûts initiaux liés à la perte d’investissement intérieur sont largement compensés par les avantages procurés à moyen terme.

French English