1887

Villes, compétitivité et mondialisation

image of Villes, compétitivité et mondialisation
Les zones urbaines représentent une grande partie de l'économie nationale. Elles affichent un PIB par habitant ainsi que des niveaux de productivité plus élevés que la moyenne nationale. Mais elles souffrent aussi de vastes poches de chômage et de pauvreté et doivent faire face aux phénomènes de congestion, pollution, ou insécurité. Le rapport examine comment les responsables de l'action publique sont amenés à repenser leurs stratégies et leurs politiques afin de permettre à ces « moteurs » de continuer de fonctionner de manière plus harmonieuse.

L’ouvrage synthétise les résultats des examens métropolitains de l’OCDE. S’appuyant sur une base de données internationale sans équivalent de 78 régions métropoles, il donne des indications sur les performances des grandes villes dans leur contexte national. Le rapport aborde aussi des dilemmes cruciaux tels que cohésion sociale et compétitivité, relations entre niveaux de gouvernement et finances urbaines.    

French English

.

Comment renforcer l'attrait des villes : réalisations et nouveaux défis

La gouvernance urbaine, notamment dans les vieilles villes industrielles qui ont connu un déclin industriel sans précédent, connaît une profonde mutation. En effet, on tente de revitaliser l’économie de ces villes en les promouvant en tant que lieux attrayants d’implantation de nouvelles entreprises et de travailleurs de l’économie cognitive. Ce changement radical de la politique urbaine pose un défi redoutable pour les responsables de l’aménagement du territoire. En effet, les mesures classiques, notamment les mesures de redistribution, sont devenues obsolètes ou inefficaces dans les circonstances actuelles où de nombreuses villes se font une concurrence acharnée pour attirer les capitaux et talents internationaux. Il est devenu évident que la revitalisation du tissu économique urbain exige une politique dynamique d’anticipation, favorable à la croissance et qui encourage la création de richesse dans le secteur privé. Cette politique nécessite en premier lieu des mesures novatrices de mobilisation de divers outils et ressources, tels la construction dans les centres-ville d’ensembles immobiliers phares de conception architecturale spectaculaire, la mise en place de nouvelles infrastructures culturelles, l’organisation de grands événements culturels et sportifs, de festivals et de foires, la promotion de l’art, la préservation et la restauration de l’héritage historique et l’image de marque de la ville. En deuxième lieu, un partenariat étroit se noue avec le secteur privé pour tenir compte de ses besoins et intérêts dans la politique urbaine et ce partenariat est une donnée de plus en plus fondamentale dans le cadre institutionnel de la revitalisation urbaine. Le partenariat et l’entrepreneuriat sont les principes directeurs de ces alliances. Cette approche d’économie de marché a aussi changé le rôle des administrations (centrales et locales) qui, plutôt que des régulateurs et des fournisseurs, sont devenues des vecteurs de ce changement.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error