1887

Panorama des régions de l'OCDE 2009

image of Panorama des régions de l'OCDE 2009
Seulement 10 % des régions de l’OCDE assuraient un bon tiers de l’ensemble de la production économique des pays membres en 2005 et les performances des économies régionales tout comme l’efficacité des politiques régionales n’auront jamais été aussi significatives. Ce Panorama des régions de l'OCDE permet d’apprécier en un coup d’œil la compétitivité et les performances des régions en s'appuyant sur des données infranationales comparables qui sont illustrées par des graphiques et des cartes. L'ouvrage met en évidence les nouveaux moyens qui s’offrent aux régions pour mieux tirer parti des atouts locaux, mobiliser des ressources et nouer des liens avec d’autres régions. En mesurant des paramètres comme les niveaux d’instruction, les possibilités d’emploi et l’intensité des activités fondées sur la connaissance, cet ouvrage donne un aperçu statistique de la qualité de la vie – et des améliorations possibles – dans les différentes régions de la zone OCDE.

Cette troisième édition présente les dernières données et tendances comparables pour les régions de l’OCDE, en donnant une place particulière à la dimension spatiale de l’innovation. Elle s’appuie sur la base de données régionales de l'OCDE, qui constitue l’ensemble le plus complet de statistiques infranationales, permettant des comparaisons entre pays sur des données comme la démographie, les performances de l’économie et du marché du travail, l’éducation, la santé, les résultats environnementaux et les activités fondées sur la connaissance. Un lien dynamique (StatLink) dirige le lecteur, pour chaque graphique et carte, vers une page web où les données correspondantes sont disponibles en format Excel®.

French English

.

Accès à l'éducation

En 2006, la moitié de la population active des pays de l’OCDE avait fait des études secondaires. Dans une économie désormais placée sous le signe de la connaissance, la demande de personnel qualifié va en augmentant et le diplôme de fin d’études secondaires est devenu le minimum requis pour pouvoir entrer dans le monde du travail et avoir accès aux études supérieures. Or, en 2006, près d’un quart de la population active de la zone OCDE avait seulement reçu une éducation de base (correspondant au mieux au premier cycle de l’enseignement secondaire). Cette situation masque toutefois des différences selon les pays. En 2006, le Portugal était le pays qui comptait la plus forte proportion d’actifs ayant au mieux une éducation de base (environ 70 %), alors qu’en République tchèque cette proportion était inférieure à 10 %.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error