1887

Examens territoriaux de l'OCDE : Norvège 2007

image of Examens territoriaux de l'OCDE : Norvège 2007

Peu de pays conjuguent, comme la Norvège, une densité de population très faible et des handicaps topographiques qui freinent les communications, outre un climat contrasté. Or, le « modèle social nordique » s’efforce, avec un certain succès, de proposer à tous les mêmes conditions de vie, en assurant l’accès voulu à des services publics de qualité dans l’ensemble du pays. Le prix à payer est cependant élevé. Cette publication tente de voir quelles sont les perspectives à long terme d’un tel modèle alors que le vieillissement de la population et la diminution des réserves de pétrole sont appelés à réduire la marge de manœuvre qu’apporte une croissance économique rapide. Elle se demande s’il est possible d’intensifier la compétitivité et l’innovation, compte tenu du rôle prépondérant des activités à base de ressources naturelles et des secteurs traditionnels, et si la politique urbaine peut mieux s’intégrer à la politique régionale pour tirer profit davantage des facteurs de croissance dans différentes parties du pays, dont les régions septentrionales. Enfin, cette publication s’interroge sur la réforme régionale annoncée pour savoir si elle peut faciliter les adaptations nécessaires, moyennant une délégation accrue des compétences aux conseils régionaux.

French English

.

Évaluer les politiques régionales

La politique régionale norvégienne a commencé dans l’après-guerre par répondre aux dévastations causées par le conflit et plus spécialement au besoin de reconstruction des régions nord du pays où les infrastructures économiques et sociales avaient subi de très graves dommages. Les premières mesures prises par les pouvoirs publics, le plus souvent d’envergure locale, étaient destinées à répondre à des besoins immédiats. En 1951, une perspective plus stratégique a été introduite avec le Plan national pour le Nord auquel ont succédé durant la décennie qui a suivi des mesures de développement économique concernant d’autres régions du pays. Au début des années 60, il est apparu indispensable de créer une institution centrale destinée à coordonner les différents dispositifs d’aide aux entreprises en place au niveau local. De façon plus générale, la politique régionale était considérée comme un moyen de contrebalancer les mesures gouvernementales visant à stimuler l’expansion industrielle dans le sud et l’est. À cette fin, un Fonds de développement régional a été créé en 1961 sous les auspices du ministère des Collectivités locales et du Travail. À ce titre, la politique régionale était étroitement liée à la planification économique nationale dans le but d’assurer une répartition territoriale plus équilibrée et équitable du revenu national.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error