Examens territoriaux de l'OCDE : Italie 2001

Le développement économique italien a été caractérisé par des disparités régionales marquées, en particulier entre le Centre-Nord et le Sud. Aujourd’hui, l’Italie présente l’un des dualismes géographiques les plus considérables parmi les pays Membres de l’OCDE. Dans les régions du Sud, malgré d’importants signes de dynamisme ces dernières années, le taux de chômage est toujours quatre fois plus élevé qu’au Centre-Nord. La dotation en infrastructures du Sud reste bien inférieure à la moyenne nationale et le crime organisé constitue encore un obstacle majeur à l’investissement et au développement endogène. Le pays a récemment initié de pertinentes et prometteuses améliorations de sa gouvernance territoriale destinées à créer un cadre favorable au développement des économies locales situées dans des zones déprimées. De nouveaux instruments ont été développés pour le Mezzogiorno (sud de l’Italie), qui parient sur un processus impliquant tous les acteurs et tous les niveaux de gouvernement dans les phases stratégiques de conception, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques territoriales. L’examen décrit ces innovations politiques et identifie les principaux défis auxquels le pays devra faire face pour atteindre un développement territorial plus équilibré et mettre en marche un nouveau processus de convergence.

L’Examen territorial de l’Italie est intégré dans un programme plus large d’examens territoriaux nationaux et régionaux entrepris par le Comité des Politiques de Développement Territorial de l’OCDE. L’objectif de la série d’examens territoriaux est de fournir des conseils de politique pratiques aux gouvernements.

French English