Examens territoriaux de l'OCDE : Canada 2002

La Canada peut se diviser en trois grandes régions : un corridor méridional concentrant toutes les zones métropolitaines importantes, une périphérie rurale non contiguë aux zones très urbanisées et un sous-continent septentrional très isolé. Les disparités entre ces trois grandes régions ne diminuent pas  mais se creusent plutôt. Ces déséquilibres affectent le potentiel de croissance du pays. Les opportunités de développement des régions se réduisent aussi du fait que les avantages comparatifs locaux ne sont pas suffisamment mis à profit. Dans de nombreuses régions, la faiblesse des gouvernements infraprovinciaux est un obstacle au développement des projets locaux, la diffusion des résultats de la recherche vers les PME est lente et le dialogue entre les firmes et les institutions d’enseignement insuffisant. Ce rapport met en lumière la nécessité pour les agences fédérales et les ministères sectoriels d’évaluer en permanence leurs politiques en fonction de leur impact sur ces grandes régions afin d’améliorer la cohérence territoriale et de mieux ajuster les programmes aux conditions locales. Une présence plus affirmée du gouvernement fédéral dans le traitement des problèmes des métropoles dans un cadre négocié avec les autres acteurs du développement urbain pourrait contribuer à moderniser les politiques conduites jusqu’à maintenant. Le rapport note aussi les progrès récents accomplis en matière de politique rurale, tout en remarquant qu’une stratégie est toujours à définir dans certains domaines comme les aménités. Enfin, s’agissant du Grand Nord, la priorité semble devoir être donnée à la résolution des problèmes de gouvernance.

L’Examen territorial du Canada s’inscrit dans un programme plus vaste d’Examens territoriaux, aux niveaux national et régional, menés par le Comité des Politiques de Développement Territorial de l’OCDE. L’objectif général des Examens territoriaux est de fournir des recommandations pratiques aux gouvernements.

French English