1887

Chronique ONU

French English

Intégrer la passion dans l’éducation au développement durable

On peut dire que la passion humaine est la source de la vie et du progrès. Mais, lorsqu’elle pervertit la raison, produit des comportements compétitifs et agressifs malsains ou donne lieu à la cupidité, elle est source de souffrances, de conflits, de cruautés, de douleur et de destruction que les êtres humains s’infligent les uns aux autres. En fait, l’aspect créatif et l’aspect destructeur de la passion font partie intégrante de la nature humaine, mais en tant qu’éducatrice je me demande de plus en plus comment les différencier. Comment pouvons-nous apprendre ou réapprendre à surmonter les peurs de la différence et du changement qui sont profondément ancrées en nous ? Comment développer les centres de l’empathie, de la compréhension de l’autre et de la communication bienveillante qui ont été récemment localisés dans le cerveau – le siège des intelligences émotionnelles et sociales qui concilient de manière très efficace les différences et les différentes cultures – en apprenant les uns des autres afin de déterminer les meilleurs moyens d’assurer la viabilité de la planète ? Nous pourrions ainsi créer le type d’éducation dans le domaine du développement durable qui renforcerait notre volonté de nous protéger ainsi que notre planète afin de sauver l’humanité entière.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error