1887

Chronique ONU

French English

État de droit et démocratie: réduire l’écart entre les politiques et les pratiques

La Déclaration adoptée le 24 septembre 2012 par l’Assemblée générale des Nations Unies lors de la Réunion de haut niveau sur l’état de droit aux niveaux national et international a réaffirmé que « les droits de l’homme, l’état de droit et la démocratie sont interdépendants, se renforcent mutuellement et font partie des valeurs et des principes fondamentaux, universels et indissociables de l’Organisation des Nations Unies ». En effet, l’action d’un gouvernement pour répondre aux intérêts et aux besoins de la majorité des citoyens est étroitement liée à la capacité des institutions et des processus démocratiques à renforcer les droits, l’égalité et la responsabilité.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error