1887

Chronique ONU

French English

Apprendre à connaître et à aimer les océans

Un jour, j’ai été réveillée au milieu de la nuit par un bruit sourd contre la coque de notre bateau. Nous avons couru sur le pont pour constater que nous étions entourés de plastiques flottant sur l’océan. Nous ne comprenions pas. Nous étions à plus de 1 600 km du littoral. Les agents de la Station spatiale internationale placée en orbite au-dessus de nos têtes étaient les personnes les plus proches de nous. Pourtant, nous avons dû nous rendre à l’évidence: Ces déchets, qui nous entouraient dans l’une des parties les plus reculées de la planète, étaient bel et bien causés par l’homme.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error