1887

Usage de la voiture particulière

Les tendances à long terme

image of Usage de la voiture particulière

Au cours des 10-15 dernières années, la croissance des déplacements automobiles s’est ralentie dans plusieurs économies à revenu élevé, et elle s’est même interrompue, voire inversée, dans un certain nombre d’entre eux. S’inspirant des travaux et des discussions présentés à la table ronde du FIT sur l’évolution à long terme de la demande de transport, qui s’est tenue en novembre 2012, le présent livre fournit des éléments d’information sur les causes connues de la modification des taux de croissance et examine les lacunes des connaissances actuelles, les explications hypothétiques et les implications pour l’action des pouvoirs publics.

French English

.

Pic des transports, pic automobile et avenir de la mobilité

Observations, questions en suspens, conséquences de l'action publique et programme de recherche

International Transport Forum

Dans un grand nombre d’économies développées, le taux d’utilisation de l’automobile par habitant, et parfois le trafic automobile total, affiche une croissance modérée. Dans certains pays (en particulier en ville), il est même en recul. Des études similaires réalisées par un petit nombre de pays sur la distance parcourue, tous modes de déplacement confondus, ont mis en évidence une tendance similaire, quoique avec quelques réserves concernant le mode de traitement à appliquer pour le transport aérien international. Il est généralement admis que les tendances apparues ces dernières années sont sans doute dues aux problèmes économiques mondiaux, et pourtant certaines des évolutions semblent remonter à une dizaine ou une vingtaine d’années, certains signes ayant même été détectés il y a plus longtemps. Bien qu’il y ait des différences dans la perspective retenue, les données statistiques attestant la baisse de la croissance traditionnelle de la mobilité, sa modération ou sa stagnation au niveau national, voire la diminution de cette mobilité à certains endroits (en particulier dans certains grands centres urbains), semblent être globalement corroborées par la plupart des analyses. Si ces données sont parfois ignorées, elles ne sont en revanche pas contestées. Il est très intéressant de voir apparaître des caractéristiques communes dans de nombreux pays, notamment l’évolution de la propension à obtenir son permis de conduire chez les jeunes adultes (en particulier chez les jeunes hommes), l’affaiblissement manifeste du lien entre niveau de revenu et mobilité, la contribution grandissante des transports publics, de la marche et du vélo à la croissance économique dans certaines des villes les plus florissantes, ainsi que le développement du commerce électronique, du télétravail et des réseaux sociaux. Des différences d’appréciation sont actuellement à noter en ce qui concerne l’incidence de ces facteurs et la question de savoir si les tendances observées sont temporaires ou reflètent des changements structurels qui pourraient se prolonger dans le temps. Ces différences tiennent plus particulièrement à l’importance relative qui est accordée aux questions économiques (en particulier les prix et les revenus) et aux évolutions sociales et culturelles plus générales telles que l’accès mobile à Internet, la démographie, l’égalité entre les sexes, les tendances comportementales et culturelles, les effets des politiques du transport, ainsi que l’apparition éventuelle de la notion plus profonde de « saturation » de la mobilité lorsque les nouvelles améliorations procurent peu d’avantages supplémentaires. Il n’existe pas actuellement d’unanimité concernant l’augmentation future de l’utilisation de l’automobile, contrairement à ce qui était le cas il y a plusieurs décennies. Le présent document met en évidence les besoins en matière de recherche, ainsi que certaines problématiques nouvelles concernant les politiques futures de transport (par exemple, l’évaluation des grands projets d’infrastructure des transports, la prestation de services, la tarification, la répartition des risques et les initiatives de réduction de la dépendance automobile), dans un contexte où les prévisions sont incertaines et contestées.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error