1887

Privatisation et réglementation des systèmes de transports publics urbains

image of Privatisation et réglementation des systèmes de transports publics urbains
Les services de transports publics urbains connaissent une exploitation largement déficitaire dans une majorité de cas. Ceci a conduit les autorités publiques à rechercher des gains d’efficience, en particulier par la participation du secteur privé à l’offre de tels services. Traditionnellement, le subventionnement de tels services vise à procurer une mobilité de base à toutes les catégories de la population, en particulier pour celles défavorisées. Une intervention publique vise également à contrecarrer les tendances naturelles à la concentration et à l’apparition de positions dominantes dans les services de transports publics. Les politiques en matière de transports urbains veillent également de plus en plus à offrir des alternatives à l’usage de la voiture particulière pour combattre la congestion et réduire les émissions de CO2.

Construire des réseaux de transports publics cohérents qui soient viables financièrement est un défi pour toutes les autorités publiques. Cette Table Ronde a examiné les expériences d’intégration d’une gestion privée et de capital privé dans des objectifs de politique des transports publics au sein de nombres d’économies développées. A destination des opérateurs de ces réseaux, la Table Ronde a conclu que l’innovation est un élément clef pour faire face à des environnements politiques et réglementaires en mutation rapide.

French English

.

Synthèse de la discussion

International Transport Forum

La Table Ronde sur l’évaluation des réformes des systèmes de transports publics urbains, intitulée « Privatisation et réglementation des systèmes de transports publics urbains » s’est tenue à Paris. Elle était présidée par M. Yves Crozet, du Laboratoire d’Économie des Transports (LET) basé à Lyon (France). Les rapports de référence ont été fournis par Mme Rosário Macário (Institut supérieur technique, Université technique de Lisbonne, Portugal) qui s’est surtout intéressée aux évolutions générales induites par la réforme des transports publics urbains ; par M. Matthew Karlaftis (Université technique nationale d’Athènes, Grèce) qui s’est penché en particulier sur les effets des initiatives de réforme en termes de coûts ; par M. Martin Wachs et ses co-auteurs (Rand Corporation, Los Angeles et Université de Californie, Berkeley, États-Unis) qui ont mis l’accent sur les modifications des relations du travail provoquées par le changement de régime dans les activités de transports publics ; ainsi que par M. Rainald Borck (Université de Munich et Deutsches Institut für Wirtschaftsforschung, Allemagne) dont la communication apporte un éclairage novateur sur la façon dont le poids relatif des différentes catégories socio-économiques façonne les processus de réforme des transports publics urbains au niveau local.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error