1887

Les perspectives du transport interurbain de personnes

Rapprocher les citoyens

image of Les perspectives du transport interurbain de personnes

La croissance économique, les échanges et la concentration des populations dans de grandes cités vont intensifier la demande pour des services de transports interurbains. La nécessité de contenir effectivement les impacts environnementaux des transports s’en trouvera renforcée. Notre capacité à répondre à la demande de transports dépendra de l’habileté avec laquelle nous innoverons, nous relèverons le défi de la congestion et nous améliorerons la qualité des services de transports. Les innovations technologiques et réglementaires dessineront le futur des transports.

Le Symposium a rassemblé des experts éminents de la recherche en transports du monde entier pour se pencher sur l’avenir des transports interurbains de personnes. Un premier ensemble de rapports analyse les déterminants de la demande pour de tels transports et en tire des conclusions sur le futur devenir de cette demande. Les autres rapports abordent les questions de politique des transports qui sont déterminantes à cet égard : où investir dans les lignes ferroviaires à grande vitesse, comment réglementer pour s’assurer de l’efficacité des services de transports, comment assigner les infrastructures de transport à différents types d’usagers et comment contenir l’empreinte environnementale des transports en agissant sur la répartition modale et l’amélioration de ces mêmes performances modales.

French English

.

Transports interurbains à grande vitesse au Japon - Passé, présent et avenir

International Transport Forum

transport interurbain au Japon qui mariait le développement de la grande vitesse ferroviaire avec celui du transport aérien et a conduit à asseoir le choix du mode sur les prix et la vitesse. Le train à grande vitesse de la nouvelle génération, en l’occurrence le train à sustentation magnétique, se pointe aujourd’hui à l’horizon. Une analyse par simulation réalisée à l’aide d’un modèle logit spatial dynamique imbriqué a permis de cerner tout l’impact de cette nouvelle technologie. Elle révèle que l’axe Tokyo–Nagoya–Osaka offre de réelles perspectives à un train à très grande vitesse à sustentation magnétique (Super-express Maglev), mais que les avantages nets qu’il générerait n’excéderaient ses coûts nets que si le Japon enregistrait une croissance de 2 à 3 pour cent par an pendant les 65 prochaines années. Le marché du transport aérien devrait, dans une telle conjoncture, continuer à s’élargir lui aussi en dépit de la forte concurrence du système Shinkansen/Maglev. Il convient aussi de s’intéresser à l’effet réducteur exercé par la sustentation magnétique sur le réchauffement de la planète. La sustentation magnétique génère trois fois moins d’émissions de CO2 que le transport aérien, mais l’irruption du Super-express Maglev sur le marché des transports interurbains ferait aussi venir à lui des clients du Shinkansen dont l’intensité d’émission de CO2 est cinq fois moins élevée. L’analyse par simulation montre même que l’exploitation des Super-express Maglev ferait augmenter les émissions totales de CO2 produites par les transports interurbains à grande vitesse. Les producteurs d’énergie pourraient tempérer l’augmentation totale des émissions de CO2 produites par les consommateurs d’électricité, y compris les Super-express Maglev, en réduisant la teneur en CO2 de l’électricité qu’ils produisent, ce qu’ils peuvent faire en utilisant davantage d’énergie nucléaire. Une évaluation plus approfondie de l’impact possible des contraintes de capacité pesant sur le réseau existant (cette étude sort du cadre du présent rapport) permettrait de mieux cerner l’avenir du système de transport interurbain à grande vitesse.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error