1887

Intégration et concurrence entre le transport et les activités logistiques

image of Intégration et concurrence entre le transport et les activités logistiques

De très importantes entreprises multinationales du transport et de la logistique sont apparues avec pour objectif de fournir des services de transport intégrés à destination des chargeurs, le tout dans le contexte d’une économie mondialisée. Ces entreprises échappent-elles en raison de leur taille même au contrôle des autorités nationales de la concurrence ? Portent-elles atteinte à la concurrence lorsqu’elles fusionnent ou acquièrent d’autres entreprises au sein de la chaîne logistique ?

La Table Ronde a rassemblé des experts des questions de la concurrence avec des chercheurs des domaines du transport maritime, du fret ferroviaire et de la logistique pour cerner les questions saillantes qui relèvent de la concurrence et les réponses réglementaires appropriées. Un examen des stratégies des entreprises de transport et de logistique révèle qu’une intégration verticale peut certes engendrer des gains d’efficience, mais elle correspond le plus souvent au besoin d’intensifier l’usage des coûteux équipements fixes plus que d’un impératif de contrôler toutes les opérations de la chaîne logistique. Ceci explique que les firmes maritimes se portent acquéreurs d’opérateurs de terminaux. Les acquisitions horizontales, là où des entreprises similaires servant un même marché fusionnent, sont davantage susceptibles de poser des problèmes de concurrence. De tels problèmes peuvent particulièrement se poser au niveau d’équipements congestionnés.

Cette Table Ronde dresse un cadre pour l’examen des questions de concurrence au sein des activités de transport et de logistiques globales, elle discute de la pertinence des mesures à la portée des régulateurs, lorsque la concurrence est menacée et elle explore le rôle des autorités de concurrence et des Ministères des Transports dans la poursuite de l’organisation de marchés efficients.

French English

.

Puissance de marché et intégration horizontale et verticale des activités maritimes et portuaires

International Transport Forum

Le secteur maritime est engagé dans une ère de perpétuelle mutation dont l’expression la plus parlante est l’évolution que la concurrence a connue ces dernières années. Alors que la concurrence opposait jadis les armateurs aux ports, elle s’exerce aujourd’hui de plus en plus entre des chaînes logistiques. La sélection des acteurs économiques ne s’opère plus sur la seule base de leur compétitivité intrinsèque, mais fait aussi entrer leur appartenance ou non-appartenance à une chaîne logistique performante en ligne de compte. Ceci explique pourquoi plusieurs de ces acteurs s’appliquent sans répit à contrôler ce type de chaîne par le biais d’alliances et de fusions-acquisitions dans le sens tant horizontal que vertical.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error