Evaluation économique des mesures de sécurité routière

European Conference of Ministers of Transport

L’appréciation économique des politiques de sécurité routière pose le problème des méthodes que l’on emploie pour valoriser les mesures. A cet égard, il est frappant de constater que l’on a le choix entre deux méthodes qui reviennent soit à bien mesurer un concept peu pertinent (le capital humain) soit à mesurer approximativement un paramètre précis (le consentement à payer). La Table Ronde a analysé la complémentarité non négligeable de ces deux méthodes et a souligné la nécessité d’établir des guides méthodologiques précis pour chacune d’entre elles.

La quasi-égalité de la valeur humaine d’un mode de transport à l’autre est l’un des constats de la Table Ronde. Ceci devrait inciter les pouvoirs publics à se saisir de la sécurité avec le même souci d’efficacité quel que soit le mode de transport. Autre constat marquant : si l’on dépense suffisamment pour la sécurité routière, on ne sait pas en revanche dépenser « bien ». On peut ainsi affirmer que la Table Ronde est parvenue à des propositions iconoclastes. Par exemple, les difficultés à engendrer des inflexions majeures du comportement humain devraient conduire à accorder la plus grande attention aux mesures pédagogiques et aux investissements infrastructurels.

Cette publication propose ainsi un bilan des politiques de sécurité routière et de leur évaluation en termes économiques. A l’heure où les pouvoirs publics de nombreux pays en viennent à fixer des objectifs encore plus ambitieux à leurs politiques, la Table Ronde a souligné qu’il s’agit d’adopter des mesures efficaces dans le long terme et économiquement valides.

French English