1887

Concurrence entre les ports et les liaisons terrestres avec l'arrière-pays

image of Concurrence entre les ports et les liaisons terrestres avec l'arrière-pays
Cette publication de la série Tables Rondes examine les défis stratégiques et réglementaires que pose l’évolution rapide de l’environnement portuaire. L’innovation technologique et organisationnelle, ainsi qu’une très forte expansion des échanges, ont en effet radicalement transformé le secteur portuaire au cours des dernières décennies. Bien que les ports desservent aujourd’hui des arrière-pays qui s’étendent profondément à l’intérieur des continents, la concurrence interportuaire ne cesse de s’intensifier, affaiblissant le pouvoir de négociation des ports dans la chaîne logistique. L’accroissement du débit portuaire se heurte à une résistance de plus en plus forte des collectivités locales en raison de la pollution et de la congestion qu’il entraîne. La réglementation locale est justifiée, mais sa mise en œuvre est compliquée par la répartition du pouvoir de négociation entre les parties prenantes. Des autorités d’un niveau plus élevé seraient en mesure de formuler des politiques plus efficaces.

French English

.

Synthèse de la discussion

International Transport Forum

Le transport maritime de marchandises a considérablement augmenté et a profondément changé au cours des dernières décennies. Le volume de marchandises transportées, en conteneurs en particulier, a été poussé à la hausse par le développement du commerce international et la dispersion géographique de la production. L’organisation du secteur a évolué rapidement. Ces changements ont complexifié l’environnement dans lequel les ports exercent leurs activités. Bon nombre d’agents économiques situés tout au long de la chaîne d’approvisionnement se sont engagés dans des exercices d’intégration horizontale et verticale qui ont rationalisé les mouvements de marchandises, mais ont aussi fait diminuer le nombre d’acteurs et donné ainsi naissance à un risque d’exploitation abusive de positions dominantes. Le pouvoir de négociation des ports vis-à-vis des chargeurs et des compagnies maritimes s’est effrité d’autant.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error