1887

Les impôts sur les salaires 2016

image of Les impôts sur les salaires 2016

Cette publication phare annuelle contient des informations détaillées sur les impôts payés sur les salaires dans les pays de l’OCDE. Elle couvre les impôts sur le revenu et les cotisations salariales de sécurité sociale payés par les salariés, les cotisations de sécurité sociale et taxes sur les salaires versées par leurs employeurs, et les transferts en espèces perçus par les ménages qui exercent un emploi. L’objectif est de montrer comment ces taxes et prestations sont calculées dans chaque pays membre et d’examiner leurs impacts sur le revenu des ménages. Les résultats permettent aussi de faire des comparaisons internationales quantitatives des coûts de main-d’œuvre et de la situation globale vis-à-vis de l’impôt et des prestations des célibataires et des familles à différents niveaux de revenus. Cette publication indique le montant de l’impôt sur le revenu et des cotisations de sécurité sociale versés, ainsi que des prestations en espèces reçues par huit types de ménages représentatifs dont la composition et le niveau du salaire diffèrent. Elle présente également les taux d’imposition qui en résultent (la pression fiscale) : les taux moyens d’imposition (qui mettent en évidence le pourcentage de la rémunération brute ou des coûts totaux de main d’œuvre représenté par les impôts et les prélèvements sociaux, avant et après transferts en espèces) ; et les taux marginaux d’imposition (qui correspondent à la partie d’une augmentation minime de la rémunération brute ou des coûts totaux de main d’œuvre reversée sous la forme d’impôts).

French English

.

Résumé

Après avoir augmenté chaque année depuis 2011, la charge fiscale pesant sur le salarié moyen est restée constante à 35.9 % dans les pays de l’OCDE en 2015 pour la deuxième année consécutive. La charge fiscale ou coin fiscal correspond au montant total des impôts et cotisations sociales versés par les salariés et les employeurs, diminué des prestations familiales reçues et divisé par les coûts totaux de main-d’œuvre pour l’employeur. Elle permet donc d’étudier comment ces prélèvements et prestations en espèces affectent le revenu net des ménages.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error