L'imposition des familles actives

Une analyse de la répartition

L’imposition des familles actives apporte un éclairage sur la façon dont l’impôt sur le revenu et les cotisations de sécurité sociale affectent la répartition du revenu entre les différents types de famille dans les pays de l’OCDE. Certains avantages en espèces dont les familles bénéficient généralement – et qui sont considérés comme une imposition négative – sont aussi pris en compte.

L’étude se concentre sur les effets de ces ponctions sur la répartition du revenu entre différents types de ménage de salariés, en examinant trois dimensions de l’inégalité : inégalité verticale entre les ménages ayant des niveaux de revenu différents, inégalité horizontale entre les ménages n’ayant pas tous le même nombre d’enfants, et traitement fiscal des ménages comptant un seul apporteur de revenu par rapport à ceux qui en comptent deux.

French English