1887

Vieillissement et politiques de l'emploi : Suisse 2014

Mieux travailler avec l'âge

image of Vieillissement et politiques de l'emploi : Suisse 2014

Ce rapport établit un état des lieux de la mise en œuvre des mesures pour l'emploi des seniors suite au rapport de 2003 "Vieillissement et politiques de l’emploi : Suisse" et identifie les champs prioritaires d’actions à mener ou à poursuivre. La Suisse se situe dans le peloton de tête des pays de l’OCDE pour ce qui concerne le taux d’emploi des personnes âgées. Pourtant, elle est parmi les champions uniquement pour les hommes de moins de 60 ans et pour les diplômés de l’enseignement supérieur tandis qu’il suffit d’avoir 60-64 ans, d’être une femme ou de ne pas avoir de diplôme de l’enseignement supérieur pour ne plus être parmi les meilleurs. Davantage pourrait donc être fait pour donner à tous les travailleurs de meilleurs choix et incitations pour continuer à travailler. Une stratégie d’ensemble est nécessaire pour qu’une meilleure gestion des âges soit menée dans les entreprises, le rôle des autorités publiques étant d’encourager les partenaires sociaux à investir plus dans les travailleurs âgés. Trois axes doivent être privilégiés : i) renforcer les incitations pour travailler plus longtemps ; ii) lever les obstacles au recrutement et au maintien dans l’emploi destravailleurs âgés ; et iii) améliorer l’employabilité des travailleurs.

French

.

Encourager les employeurs à recruter les travailleurs âgés et à les maintenir en emploi en Suisse

Le succès des réformes visant à stimuler l’offre de travail des travailleurs âgés passe par une augmentation de la demande de travail qui leur est adressée de la part des entreprises, faute de quoi ils se retrouveront au chômage. La réticence des employeurs à recruter des travailleurs âgés reflète en partie leur perception négative de leur faculté d’adaptation et de leur productivité, et même une discrimination liée à l’âge. Il y a aussi d’autres facteurs présentés comme plus objectifs par les employeurs pour motiver leur comportement. Il peut s’agir, par exemple, du coût du travail qui augmenterait de façon marquée avec l’âge, notamment dans les cotisations de prévoyance professionnelle (second pilier). Ce chapitre fera le point sur les obstacles au maintien dans l’emploi et au recrutement des travailleurs âgés ainsi que sur les bonnes pratiques dans les entreprises pour promouvoir un emploi de qualité après 55 ans.

French

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error