1887

Trouver ses marques : Les indicateurs de l'OCDE sur l'intégration des immigrés 2012

image of Trouver ses marques : Les indicateurs de l'OCDE sur l'intégration des immigrés 2012

Cette publication décrit comment les immigrés et leurs enfants s'insèrent dans les sociétés des pays de l’OCDE, et évalue leurs progrès par rapport à des indicateurs clés. L’intégration étant un défi à caractère multidimensionnel, plusieurs facteurs (les conditions de vie matérielle, la santé, l’éducation, le marché du travail, la participation civique ) sont pris en compte. Ce rapport compare les mesures des résultats ainsi que les progrès réalisés au cours de la dernière décennie aux résultats d’un groupe de référence (la population née dans le pays de résidence). Trois séries de questions sont abordées : 1) dans quelle mesure la performance moyenne des immigrés diffère-t-elle de celle de la population née dans le pays hôte ? ;  2) Ces différences peuvent-elles être expliquées par des effets structurels (différentes répartitions selon l'âge, niveau d'éducation , etc) ? ; Comment l’intégration a-t-elle évolué au cours de la dernière décennie ? 

Le chapitre d'introduction fournit une description détaillée des populations examinées (personnes et ménages nés à l'étranger, ainsi que les enfants d'immigrés nés dans le pays hôte). Le dernier chapitre donne une vue d'ensemble sur les questions de discrimination qui est une source possible de désavantages tenaces pour les immigrés et leurs enfants.

 

French English, German

.

Logement

Les caractéristiques socio-économiques des adultes (notamment leurs ressources financières) ainsi que la taille du ménage et sa composition comptent parmi les déterminants clés des conditions de logement. Les préférences des ménages (notamment en termes de localisation géographique et d’intention de s’installer dans le pays de destination) jouent aussi un rôle. Même quand les familles ont des ressources suffisantes pour vivre dans un logement adapté, elles peuvent choisir de donner la priorité à d’autres aspects de leur vie (éducation des enfants, proximité de services culturels, etc.) ou consacrer ces ressources à l’achat d’un logement dans le pays d’origine. La catégorie d’entrée des migrants est déterminante. En effet, le regroupement familial dépend souvent des moyens financiers du requérant principal, et toujours d’exigences minimum en termes de surface et/ou du nombre de pièces disponibles et de conditions sanitaires. Les immigrés récents, surtout ceux arrivés dans des conditions difficiles ou ceux qui ne possèdent pas de réseau familial ou professionnel, ont plus de risques de se retrouver dans des logements inadaptés.L’offre de logements et le prix des loyers jouent également un rôle clé dans la détermination des conditions de logement. La possibilité de bénéficier d’un logement social ou d’une allocation logement peut contribuer à réduire le coût du logement ou à améliorer son adéquation avec la taille du ménage. Les critères d’accès au logement social et à l’aide au logement font généralement intervenir la taille du ménage et le revenu disponible. Les demandes sont généralement traitées par ordre de soumission et les dossiers des immigrés récents se voient de fait attribuer une faible priorité.Enfin, le manque d’information sur le fonctionnement du marché locatif, l’existence de discrimination des propriétaires envers les familles immigrées, ainsi que les inégalités d’accès au crédit comptent aussi parmi les raisons qui font que les immigrés peuvent être plus exposés à des situations de mal logement.Trois indicateurs sont présentés dans ce chapitre : le mode d’occupation du logement (indicateur 3.1), les conditions physiques du logement (indicateur 3.2) et son coût (indicateur 3.3). Pour une discussion sur ces indicateurs, se reporter à la section  Mesure  à la fin du chapitre.

French English, German

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error