1887

Trouver ses marques 2018

Les indicateurs de l'intégration des immigrés

image of Trouver ses marques 2018

Cette publication réalisée conjointement par l’OCDE et la Commission européenne présente une comparaison internationale exhaustive de l'intégration des immigrés et de leurs enfants entre tous les pays de l’UE, de l’OCDE ainsi que de certains pays du G20, au travers de 74 indicateurs d'intégration organisés autour de trois grands thèmes : marché du travail et compétences, conditions de vie, engagement civique et intégration sociale. Pour mettre la comparaison dans son contexte, un chapitre est aussi consacré aux caractéristiques des populations immigrées et des ménages immigrés. Trois chapitres spéciaux sont enfin consacrés aux différences par genre; aux jeunes d’origine immigrée et aux ressortissants de pays tiers dans l’Union européenne.

French German, English

.

Intégration des jeunes d'origine immigrée

L’intégration des enfants de parents nés à l’étranger peut être considérée comme un critère pour évaluer la réussite de l’intégration dans le pays d’accueil. Parce qu’ils ont été scolarisés dans le pays d’accueil de leurs parents, les enfants d’immigrés, c’est-à-dire à la fois ceux qui sont nés dans le pays et ceux qui sont arrivés enfants, ne devraient pas, en théorie, rencontrer les mêmes difficultés que les adultes qui arrivent d'un pays étranger. En fin de compte, leurs résultats devraient ressembler à ceux des jeunes qui ne sont pas d’origine immigrée. Ce n’est pourtant pas la réalité dans de nombreux pays d’accueil, notamment en Europe.Le chapitre commence par analyser des données démographiques de base ainsi que quelques éléments spécifiques aux immigrés afin de situer les jeunes d’origine immigrée (Indicateurs  et ). Il décrit ensuite leur accès aux services d’éducation et d’accueil des jeunes enfants (), et dans quelle mesure ces enfants sont concentrés dans certains établissements scolaires (). Il poursuit avec l’analyse de leurs résultats en terme d’éducation : leur performance scolaire ( et ), leur sentiment d’appartenance et de bien-être à l’école (), leur niveau d’éducation () et leur taux de décrochage scolaire (). Le chapitre examine ensuite leur intégration sur le marché du travail, en prenant en considération les proportions de descendants d’immigrés qui sont déscolarisés et inactifs (NEET) (), leur situation sur le marché du travail ( et ) et la qualité des emplois qu’ils occupent ( et ). Le dernier domaine considéré, à savoir l’inclusion sociale et l’engagement civique, englobe la pauvreté affectant les enfants (), la participation aux élections () et, enfin, la discrimination perçue ().

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error