1887

Trouver ses marques 2018

Les indicateurs de l'intégration des immigrés

image of Trouver ses marques 2018

Cette publication réalisée conjointement par l’OCDE et la Commission européenne présente une comparaison internationale exhaustive de l'intégration des immigrés et de leurs enfants entre tous les pays de l’UE, de l’OCDE ainsi que de certains pays du G20, au travers de 74 indicateurs d'intégration organisés autour de trois grands thèmes : marché du travail et compétences, conditions de vie, engagement civique et intégration sociale. Pour mettre la comparaison dans son contexte, un chapitre est aussi consacré aux caractéristiques des populations immigrées et des ménages immigrés. Trois chapitres spéciaux sont enfin consacrés aux différences par genre; aux jeunes d’origine immigrée et aux ressortissants de pays tiers dans l’Union européenne.

French German, English

.

Engagement civique et indicateurs sociaux des immigrés

La participation active à la société du pays d’accueil est un élément clé du processus d’intégration des immigrés, qui a de fortes implications en termes de bien-être. En faisant entendre leur voix, en s’intéressant au fonctionnement de leur société d’accueil et en participant aux décisions qui en déterminent l’avenir, les immigrés deviennent membres à part entière de leur nouveau pays, ce résultat étant le véritable objectif de l’intégration. La nature de la relation entre une société d’accueil et sa population immigrée joue également un rôle crucial dans l’intégration : si la cohésion sociale est forte, elle favorisera l’intégration alors que si elle est faible, les immigrés rencontreront davantage de difficultés à trouver leur place. Le présent chapitre commence par examiner deux éléments fondamentaux de l’engagement civique des immigrés : l’acquisition de la nationalité (indicateur ) et la participation aux élections (indicateur ). Si elle ne marque pas nécessairement la fin du processus d’intégration, l’obtention de la nationalité du pays d’accueil représente sans aucun doute une étape clé dans ce processus. Du point de vue du pays d’accueil, octroyer la nationalité à un immigré est également une façon de lui souhaiter la bienvenue dans la communauté des citoyens. L’un des droits fondamentaux des citoyens est le droit de vote. Participer aux élections est un signe d’intégration ; cela reflète en effet une volonté d’influencer la société en contribuant au choix des individus qui la gouvernent.Le chapitre poursuit avec l’étude d’aspects clés de la cohésion sociale, laquelle est représentée ici par les cinq indicateurs suivants : le niveau d’acceptation de l’immigration dans le pays d’accueil (indicateurs et ) ; l’attitude des immigrés – par rapport à celle des personnes nées dans le pays – eu égard à l’égalité entre les femmes et les hommes (indicateur ) ; la mesure dans laquelle les immigrés se sentent membres à part entière de la société d’accueil - et le sentiment d’appartenance qui en découle (indicateur ) ; l’incidence de la discrimination perçue chez les immigrés en raison de leur origine ethnique, de leur nationalité ou de leur « race » (indicateur ) ; et, enfin, la satisfaction générale à l’égard de la vie (indicateur ) ou la mesure dans laquelle les immigrés sont satisfaits de leur vie dans le pays d’accueil.

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error