1887

Trouver ses marques 2018

Les indicateurs de l'intégration des immigrés

image of Trouver ses marques 2018

Cette publication réalisée conjointement par l’OCDE et la Commission européenne présente une comparaison internationale exhaustive de l'intégration des immigrés et de leurs enfants entre tous les pays de l’UE, de l’OCDE ainsi que de certains pays du G20, au travers de 74 indicateurs d'intégration organisés autour de trois grands thèmes : marché du travail et compétences, conditions de vie, engagement civique et intégration sociale. Pour mettre la comparaison dans son contexte, un chapitre est aussi consacré aux caractéristiques des populations immigrées et des ménages immigrés. Trois chapitres spéciaux sont enfin consacrés aux différences par genre; aux jeunes d’origine immigrée et aux ressortissants de pays tiers dans l’Union européenne.

French German, English

.

Composition des populations et ménages immigrés

Des vagues d’immigration successives ont façonné les sociétés des pays de l’OCDE et de l’Union européenne. Leur ampleur et leur composition varient considérablement selon les pays. Les résultats en matière d’intégration dépendent de plusieurs facteurs sociodémographiques, parmi lesquels l’âge, le sexe, la structure familiale, les conditions de vie et la concentration géographique. Outre ces facteurs, qui s’appliquent aussi aux personnes nées dans le pays, on en relève d’autres qui concernent les immigrés en particulier, comme la catégorie d’entrée, la durée du séjour et la région d’origine. Pour appréhender les résultats en matière d’intégration, il est au préalable indispensable de comprendre comment ces facteurs varient d’un pays à un autre et entre immigrés et personnes nées dans le pays.Les raisons qui poussent les individus à émigrer ont une influence particulièrement forte sur leur intégration économique dans le pays d’accueil. La plupart des travailleurs migrants, par exemple, ont un emploi qui les attend à leur arrivée, ce qui n’est en général pas le cas des migrants pour raisons familiales ou humanitaires. Le pays d’origine joue aussi un rôle important, étant donné que la qualité de son système éducatif et le fonctionnement de son marché du travail risquent d’influer sur l’intégration dans le pays d’accueil. Un autre facteur important est la durée du séjour dans le pays d’accueil, l’intégration étant un processus au long cours. Il faut du temps, par exemple, pour apprendre la langue du pays d’accueil, pour comprendre comment fonctionnent le marché du travail et les services publics du pays d’accueil, ainsi que pour établir des contacts. Le présent chapitre commence par examiner la taille des populations immigrées (indicateur 2.1) et leur concentration géographique (indicateur 2.2). Il étudie ensuite leur composition selon l’âge et le sexe (indicateur 2.3), ainsi que les différences en matière de fécondité et de mise en couple selon le pays de naissance (indicateur 2.4). Le chapitre analyse ensuite l’importance relative des ménages immigrés par rapport aux ménages natifs (indicateur 2.5), ainsi que la composition des familles (indicateur 2.6). Pour finir, il étudie les principaux facteurs propres aux immigrés, comme la composition des flux d’immigration selon la catégorie d’entrée (indicateur 2.7), la durée de séjour et la région d’origine des immigrés qui résident dans l’Union européenne (indicateur 2.8).

French English, German

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error