1887

Trouver ses marques 2018

Les indicateurs de l'intégration des immigrés

image of Trouver ses marques 2018

Cette publication réalisée conjointement par l’OCDE et la Commission européenne présente une comparaison internationale exhaustive de l'intégration des immigrés et de leurs enfants entre tous les pays de l’UE, de l’OCDE ainsi que de certains pays du G20, au travers de 74 indicateurs d'intégration organisés autour de trois grands thèmes : marché du travail et compétences, conditions de vie, engagement civique et intégration sociale. Pour mettre la comparaison dans son contexte, un chapitre est aussi consacré aux caractéristiques des populations immigrées et des ménages immigrés. Trois chapitres spéciaux sont enfin consacrés aux différences par genre; aux jeunes d’origine immigrée et aux ressortissants de pays tiers dans l’Union européenne.

French German, English

.

Compétences des immigrés et intégration sur le marché du travail

Les compétences des immigrés et la réussite de leur intégration sur le marché du travail sont essentielles à leur participation à la vie économique du pays d’accueil. Si les compétences et les qualifications des immigrés peuvent être considérées comme des éléments déterminants de leur intégration économique et sociale, elles renseignent moins sur la réussite de leur intégration en soi, que sur leur capacité à réussir. En effet, les compétences des immigrés influencent fortement leur parcours professionnel et le type d’emploi qu’ils décrochent. L’emploi est souvent considéré comme l’indicateur le plus important de l’intégration. L’exercice d’un emploi constitue la principale source de revenus des immigrés et contribue aussi à favoriser (sans toutefois la garantir) leur intégration dans la société dans son ensemble, par exemple en facilitant l’accès à des logements décents, en favorisant les interactions avec d’autres personnes sur le lieu de travail, et en accélérant l’apprentissage de la langue du pays d’accueil. Le travail confère également un statut social vis-à-vis de la famille, en particulier des enfants, et aussi vis-à-vis de la société du pays d’accueil. Toutefois, si l’emploi est important en soi, la qualité de cet emploi compte aussi. Le présent chapitre commence par examiner les compétences des immigrés. Il compare leur niveau d’éducation à celui des personnes nées dans le pays (indicateur ) et évalue leur maîtrise de la langue du pays d’accueil (indicateur ). Il examine ensuite la situation des immigrés sur le marché du travail et analyse leurs taux d’emploi, de participation et de chômage (indicateurs  à ), ainsi que les indicateurs relatifs à l’exclusion du marché du travail – le chômage de longue durée et l’inactivité subie (indicateur ). Il poursuit en examinant les caractéristiques des emplois occupés par les immigrés : les types de contrats (indicateur ), les conditions de travail (indicateur ) et le niveau de qualification des emplois (indicateur ). Il examine également l’adéquation entre le niveau d’éducation des travailleurs et le niveau requis pour les emplois qu’ils occupent (indicateur ). Pour conclure, il s’intéresse à la fréquence du travail indépendant (indicateur ).

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error