1887

Perspectives des migrations internationales 2015

image of Perspectives des migrations internationales 2015

Cette publication analyse les évolutions récentes des flux et politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et quelques pays non-OCDE et les évolutions récentes de la situation des immigrés sur les marchés du travail des pays de l’OCDE. Cette édition comporte également un chapitre spécial sur « les nouvelles tendances des migrations internationales de médecins et d’infirmiers à destination des pays de l’OCDE », des notes par pays et une annexe statistique.

 

French English

.

Italie

En 2013, les entrées de migrants en Italie ont continué à baisser tandis que les sorties ont continué à augmenter – en particulier les sorties de ressortissants italiens. Selon l’Institut national de statistique, les entrées se sont élevées à 307 000 personnes en 2013, dont 279 000 étrangers et 28 000 Italiens. Ce chiffre est en recul de 13 % par rapport à 2012, qui avait vu 351 000 migrants (321 000 étrangers et 29 000 Italiens) entrer dans le pays. Parmi les étrangers qui ont migré en Italie en 2013, les plus nombreux étaient les Roumains (58 000), les Marocains (20 000), les Chinois (17 000) et les Ukrainiens (14 000). Les sorties ont grimpé de 106 000 (dont 68 000 Italiens) en 2012 à 126 000 (dont 82 000 Italiens) en 2013. Ainsi l’émigration de ressortissants italiens a-t-elle doublé entre 2010 et 2013. Leurs principaux pays de destination sont le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Suisse et la France.

French English

Tables

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error