1887

Perspectives des migrations internationales 2014

image of Perspectives des migrations internationales 2014

Cette publication phare sur les migrations analyse les évolutions récentes des flux et politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et quelques pays non-OCDE. Cette édition comporte également deux chapitres spéciaux sur « L’intégration des immigrés et de leurs enfants sur le marché du travail : développer, mobiliser et utiliser les compétences » et « La gestion des migrations de travail : des politiques avisées au service de la croissance économique ». Elle comprend également des notes par pays et une annexe statistique. Cette édition spéciale est publiée à l’occasion du Forum politique de l’OCDE à haut niveau sur les migrations (Paris, 1-2 décembre 2014).

French English

.

Roumanie

Bien que la Roumanie soit tant un pays d’origine qu’un pays de destination des migrations internationales, elle reste principalement un pays d’origine, avec une émigration nette élevée. Selon les données du recensement de 2011 fournies par l’Institut national de statistique, le nombre de Roumains résidant à l’étranger depuis plus de 12 mois s’élevait à 727 000 personnes, tandis que 386 000 autres ont séjourné à l’étranger pendant moins d’un an. Ainsi, les données du recensement de 2011 font apparaître un contingent total de plus de 1.1 million de ressortissants roumains à l’étranger. Cependant, il est probable que les données du recensement de 2011 sous-estiment l’émigration, car d’autres estimations du contingent des émigrés roumains peuvent aller jusqu’à 3 millions de personnes. L’émigration de ressortissants roumains est une source de préoccupation pour les autorités nationales, car le pays perd des jeunes et des personnes qualifiées. Selon les données du recensement de 2011, les personnes qui ont quitté la Roumanie pendant au moins un an provenaient principalement des zones urbaines et 71 % étaient âgées de 20 à 44 ans. La plupart des émigrés sont originaires des comtés occidentaux (par exemple, Sibiu, Timiş et Braşov). Selon les données du recensement, les principaux pays de résidence des émigrés roumains étaient l’Italie (511 000), l’Espagne (242 000), l’Allemagne (62 000), le Royaume-Uni (59 000) et la France (45 000). Les pays de destination donnent des chiffres plus élevés de l’émigration roumaine : plus d’un million de résidents roumains d’après l’Italie et 918 000 d’après l’Espagne, à la fin de 2012.

French English

Tables

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error