1887

Perspectives des migrations internationales 2013

image of Perspectives des migrations internationales 2013

Cette publication analyse l’évolution récente des mouvements et des politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et dans certains pays non membres. Cette édition étudie la migration des travailleurs peu qualifiés et hautement qualifiés, celle des travailleurs temporaires et permanents et celle des étudiants. Elle contient également deux chapitres spéciaux consacrés à des thèmes d’actualité : l’incidence fiscale des migrations et la discrimination.

French English

.

Royaume-Uni

D’après les estimations de l’Office national des statistiques (ONS), le nombre total d’immigrés entrés au Royaume-Uni en 2011 s’élevait à 566 000, soit une baisse de 4 % par rapport à 2010. Le nombre d’émigrés a progressé de 4 % pour atteindre 351 000, d’où un solde migratoire de 215 000, ce qui est inférieur de 15 % au chiffre enregistré en 2010. L’émigration nette de 70 000 citoyens britanniques, 63 % de plus qu’en 2010, a été compensée par l’immigration nette de 286 000 ressortissants non britanniques, chiffre légèrement inférieur à celui de 2010. Les chiffres provisoires pour la période allant jusqu’en juin 2012 montrent que le solde migratoire continue de se réduire en raison de la baisse des flux d’immigration, en particulier pour les étudiants non originaires de pays de l’UE.

French English

Tables

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error