1887

Perspectives des migrations internationales 2013

image of Perspectives des migrations internationales 2013

Cette publication analyse l’évolution récente des mouvements et des politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et dans certains pays non membres. Cette édition étudie la migration des travailleurs peu qualifiés et hautement qualifiés, celle des travailleurs temporaires et permanents et celle des étudiants. Elle contient également deux chapitres spéciaux consacrés à des thèmes d’actualité : l’incidence fiscale des migrations et la discrimination.

French English

.

Norvège

En 2011, la population totale de la Norvège a augmenté de 65 800 personnes sous l’effet d’un solde naturel positif (18 800) et de l’immigration nette (47 000), soit une croissance de 1.3 %. Le total des entrées en Norvège a progressé de 7.5 % par rapport à 2010, pour atteindre le chiffre record de 79 500, soit un taux d’immigration de 16 pour 1 000 habitants. 89 % des personnes entrées étaient des étrangers et 11 % des Norvégiens. L’augmentation enregistrée en 2011 est attribuable à la hausse des flux d’immigration en provenance de certains pays, comme la Lituanie (+18 %), les Philippines (+24 %) et la Pologne (+13 %). La Pologne reste le premier pays d’origine, avec l’entrée de 12 850 immigrés, devant la Suède (8 200) et la Lituanie (7 750). Globalement, 64 % des immigrés étaient originaires des pays membres de l’UE et 39 % des nouveaux pays membres (Europe centrale et orientale). L’émigration des étrangers a elle aussi atteint en 2011 un niveau sans précédent, puisqu’elle représentait 22 900 personnes. Le solde migratoire des étrangers a atteint le chiffre record de 47 900, soit 12 % de plus qu’en 2010.

French English

Tables

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error