1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2003

Vers des emplois plus nombreux et meilleurs

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2003

Cette édition des Perspectives de l’emploi de l’OCDE fournit le fondement analytique sur lesquel s’appuiera la réunion des Ministres de l’emploi et du travail de l’OCDE de september 2003.

DES EMPLOIS PLUS NOMBREUX ET MEILLEURS ? LA PERFORMANCE GLOBALE AU COURS DE LA DERNIÈRE DÉCENNIE

Les gains enregistrés en termes d'emplois au cours de la dernière décennie peuvent-ils être durables ? Les pertes d'emploi observées durant la phase actuelle de ralentissement de l'économie sont-elles comparables à celles des récessions antérieures ? La progression de l'emploi s'est-elle accompagnée d'une amélioration de la qualité des emplois, en particulier sous l'angle des inégalités de revenu, de la précarité de l'emploi et des conditions de travail ?

MOBILISER LA MAIN D'ŒUVRE, DEUX GRANDS DEFIS : RÉSORBER LES TRAPPES À INACTIVITÉ ET AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DE CARRIÈRE

Dans quelle mesure certaines catégories de la population, telles que les femmes, les travailleurs vieillissants et les travailleurs qui ont un faible niveau d'instruction, se trouvent-elles prises au piège de l'inactivité ? Une fois dans l'emploi, ces catégories ont-elles des perspectives d'évolution professionnelle ou risquent-elles de se trouver cantonnées dans des emplois de médiocre qualité ? En quoi une meilleure mobilisation de ces groupes peut-elle contribuer à relever les défis du vieillissement de la population ?

RENDRE LE TRAVAIL RÉMUNÉRATEUR ET ACCESSIBLE À TOUS

Comment les politiques destinées à « valoriser le travail » peuvent-elles aider à améliorer les perspectives d'emploi pour les catégories sous-représentées ? Dans quelle mesure les politiques destinées à permettre une meilleure articulation de la vie de famille et de la vie professionnelle peuvent-elles faciliter l’accès à l’emploi pour ces groupes ? Qu’en est-il de la flexibilité dans l'organisation du travail, et notamment du temps partiel ?

PRESTATIONS ET EMPLOI : AMIS OU ENNEMIS ? INTERACTIONS ENTRE MESURES SOCIALES ACTIVES ET PASSIVES

Jusqu'à quel point les stratégies d’« activation » peuvent-elles aider à réduire la dépendance à l'égard des prestations ? Comment certains éléments clés de ces stratégies, comme un effort intensif de conseil professionnel et des sanctions sur les prestations en cas de refus d'un emploi acceptable, peuvent-ils être appliqués à des groupes traditionnellement sur les marges du marché du travail ? Et lorsque la dépendance à l'égard d'un certain type de prestation diminue, les gens s'orientent-ils vers d'autres types de prestations ou trouvent-ils véritablement un emploi ?

AMÉLIORER LES QUALIFICATIONS ET LES COMPÉTENCES DES TRAVAILLEURS

Comment expliquer l'incidence relativement faible de la formation chez les personnes ayant un bas niveau d'instruction, chez les travailleurs âgés, les femmes, les travailleurs immigrés, les travailleurs à temps partiels et les travailleurs temporaires ? Comment les politiques en faveur de la formation peuvent-elles efficacement réduire ces inégalités et quel est le rôle des mécanismes de cofinancement dans une telle stratégie ?

French German, English

.

Mobiliser la main-d'œuvre, deux grands défis

Résorber les trappes à inactivité et améliorer les perspectives de carrière

Ce chapitre analyse le rôle que pourraient jouer les politiques gouvernementales pour élever le taux global de l’emploi en encourageant une plus forte participation à l’activité des catégories de population qui sont généralement sous représentées dans l’emploi. Ces catégories sont diverses et leur importance relative, en termes d’effectif, varie d’un pays à l’autre. Néanmoins, ce sont les femmes, les travailleurs vieillissants et les travailleurs qui ont un faible niveau d’instruction qui constituent l’essentiel du potentiel de main-d’œuvre sous-utilisée dans la plupart des pays de l’OCDE. Dans quelle mesure certaines catégories de la population, telles que celles qui viennent d’être citées, se trouvent-elles prises au piège de l’inactivité ? Une fois dans l’emploi, ces catégories ont-elles des perspectives d’évolution professionnelle ou risquent-elles de se trouver cantonnées dans des emplois de médiocre qualité ? En quoi une meilleure mobilisation de ces groupes peut-elle contribuer à relever les défis du vieillissement de la population ?

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error