1887

Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2002

image of Perspectives de l'emploi de l'OCDE 2002

UN MEILLEUR DÉPART POUR LES JEUNES ?

Une évolution démographique favorable, une reprise de la croissance prolongée et toute une série de programmes du marché du travail nouveaux ou élargis semblent avoir quelque peu amélioré les perspectives pour les jeunes. En même temps, on observe entre les pays de l'OCDE de grandes disparités dans la proportion de jeunes qui, tout en faisant leurs études, travaillent ou recherchent un emploi.

LES FEMMES AU TRAVAIL : QUI SONT-ELLES ET QUELLE EST LEUR SITUATION ?

L'une des grandes transformations intervenues ces dernières décennies sur le marché du travail des pays de l'OCDE est la progression constante des femmes. Malgré cela, il subsiste dans nombre de ces pays une importante disparité entre les sexes au niveau de l'emploi (au détriment en particulier des femmes les moins instruites et des mères de famille) comme au niveau de la rémunération.

PRENDRE LA MESURE DU TRAVAIL TEMPORAIRE

La proportion de travailleurs occupant un emploi temporaire varie largement d'un pays de l'OCDE à l'autre, puisqu'elle va de un sur trois en Espagne à un sur vingt au Royaume-Uni et aux  États-Unis. Les travailleurs temporaires sont moins bien payés que les travailleurs permanents et ont plus difficilement  accès aux principaux avantages annexes et aux formations proposées par les employeurs. Cependant, beaucoup parviennent assez rapidement à obtenir un emploi permanent.

LE CHÔMAGE DE LONGUE DURÉE : TENANTS ET ABOUTISSANTS

Des mesures qui s'attaquent véritablement au chômage de longue durée considéré au sens large devraient permettre de remettre davantage de gens au travail. Le grand problème est de savoir s'il faut s'attacher d'abord à  « prévenir »  ou à  « guérir »  le chômage de longue durée. Un  « profilage »  statistique des chômeurs peut-il aider à résoudre ce dilemme ? Comment peut-on éviter les effets de  « carrousel »  qui encouragent le chômage répétitif ?

LA RENCONTRE DE DEUX LOGIQUES : EFFETS CROISÉS DES POLITIQUES DES MARCHÉS DU TRAVAIL ET DES POLITIQUES DES MARCHÉS DES PRODUITS

Les réglementations des marchés des produits ont, semble-t-il, une incidence sur les possibilités d'emploi des travailleurs, les salaires et, peut-être, la sécurité de l'emploi. De même, les structures de négociations salariales et les règles de protection de l'emploi influent sur les incitations des entreprises à investir dans de nouvelles technologies. Une coordination effective des politiques des marchés du travail et des politiques des marchés des produits pourrait contribuer à l'amélioration des résultats sur ces deux marchés.

French English, German

.

Évolution récente et perspectives du marché du travail

La section spéciale que comporte ce chapitre décrit l’évolution de la situation des jeunes sur le marché du travail et des politiques qui les concernent. La proportion de jeunes dans la population des pays de l’OCDE a connu un pic dans les années 60, 70 ou 80, et a partout reculé depuis. Dans une petite majorité de pays, les taux de chômage des jeunes adultes ont baissé depuis 1983 par rapport à ceux des adultes d’âge très actif, mais les tendances sont diverses.  Les jeunes poursuivent leurs études plus tard, mais dans certains pays ils sont souvent actifs sur le marché du travail en même temps, de sorte que la mesure traditionnelle du taux de chômage n’est pas forcément le meilleur indicateur des difficultés que les jeunes peuvent rencontrer sur le marché du travail. Un autre indicateur, la proportion de jeunes qui ne sont ni au travail ni en formation, témoigne souvent d’une certaine amélioration de la tendance.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error