1887

Panorama des pensions 2017

Les indicateurs de l'OCDE et du G20

image of Panorama des pensions 2017

L’édition 2017 du Panorama des pensions met en lumière les réformes des retraites introduites par les pays de l’OCDE au cours des deux dernières années. Elle comprend de plus un chapitre spécialement consacré aux possibilités de retraites flexibles offertes par ces pays, dans lequel il est également question des préférences des individus en la matière, du recours effectif aux dispositifs proposés et des répercussions sur le montant des prestations. La présente édition contient en outre des informations actualisées sur les principales caractéristiques des pensions servies dans les pays de l’OCDE, ainsi que des projections des revenus que percevront demain les travailleurs d’aujourd’hui. Elle propose des indicateurs concernant la conception des systèmes de retraite, les droits à la retraite, le contexte démographique et économique dans lequel s’inscrivent les systèmes de retraite, les revenus et la pauvreté chez les personnes âgées, l’équilibre financier des systèmes de retraite et les pensions privées.

French German, English

.

Taux de remplacement nets

Si le taux de remplacement brut donne une indication précise de la conception d’un régime de retraite, le taux de remplacement net est plus important pour les retraités, car il rend compte de leur revenu disponible par rapport à celui dont ils disposaient quand ils travaillaient. Pour les salaires moyens, le taux de remplacement net des régimes de retraite obligatoires s’élève en moyenne à 63 % dans les pays de l’OCDE. Il est donc supérieur de 10 points au taux de remplacement brut moyen. Les taux effectifs d’imposition et de cotisation sociales sur les salaires sont plus élevés que ceux perçus sur les pensions de retraite, principalement en raison de la progressivité des régimes d’imposition, de certains avantages fiscaux applicables aux retraites et de l’absence de prélèvement de cotisations de retraite sur les prestations de retraite. Les taux de remplacement nets varient considérablement d’un pays à l’autre : de moins de 30 % au Mexique et au Royaume-Uni à plus de 100 % aux Pays-Bas et en Turquie pour le salaire moyen. Pour les bas salaires (correspondant à la moitié du salaire moyen), le taux de remplacement net ressort à 73 % dans la zone OCDE contre 59 % pour les hauts salaires (correspondant à 150 % du salaire moyen).

French German, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error