1887

Panorama de la société 2009

Les indicateurs sociaux de l'OCDE

image of Panorama de la société 2009

Le Panorama de la société présente un tour d’horizon chiffré des tendances sociales observées dans les pays de l’OCDE et recense les grandes tendances et les politiques sociales. Cette édition 2009 contient une mine d’informations sur un large éventail de questions sociales : caractéristiques démographiques et familiales, emploi et chômage, pauvreté et inégalités, dépenses de protection sociale et de santé et satisfaction à l’égard du travail et de l’existence. Il inclut également un guide pour aider les lecteurs à comprendre la structure des indicateurs sociaux de l’OCDE.

 

Outre l’actualisation de certains indicateurs parus dans de précédentes éditions, Panorama de la société 2009 ajoute plusieurs autres indicateurs innovants, notamment la taille des adultes, l’état de santé perçu, les comportements à risques chez les jeunes et le harcèlement scolaire. Pour la première fois, le rapport présente aussi une série d’indicateurs sociaux phares qui sont révélateurs du degré de bien-être social dans les pays de l’OCDE. Enfin, un chapitre spécial est consacré au temps des loisirs dans ces pays.

French English, German, Korean

.

Inégalité des revenus

L’inégalité des revenus est mesurée à partir des données sur le revenu disponible des ménages. Le revenu disponible désigne le revenu brut du ménage après déduction des impôts directs et des cotisations de sécurité sociale. En sont exclus les services en nature fournis aux ménages par les gouvernements et les entités privées, les taxes sur la consommation et les revenus imputés correspondant à la valeur des logements occupés par leur propriétaire et d’autres actifs physiques. On attribue à chaque individu le revenu du ménage auquel il appartient. Le revenu du ménage est ajusté en fonction de sa taille, en supposant une élasticité d’équivalence commune de 0.5. Le principal indicateur de distribution des revenus utilisé est le coefficient de Gini. La valeur de ce coefficient varie entre 0, qui correspond à une « égalité parfaite » (chaque personne reçoit la même fraction des revenus) et 1, qui signale une « inégalité parfaite » (la fraction de la population la plus riche reçoit l’intégralité des revenus). L’écart interdécile, qui est l’écart entre la limite supérieure du neuvième décile et la limite supérieure du premier décile de la distribution des revenus, est également utilisé.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error