1887

Panorama de la santé 2017

Les indicateurs de l'OCDE

image of Panorama de la santé 2017

Cette nouvelle édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes pour les principaux indicateurs relatifs à la santé et à la performance des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Les pays candidats et les principaux pays partenaires (Afrique du Sud, Brésil, Chine, Colombie, Costa Rica, Fédération de Russie, Inde, Indonésie et Lituanie) ont également été inclus dans la mesure du possible. Sauf indication contraire, les données présentées dans cette publication sont tirées des statistiques nationales officielles.

Cette édition contient des nouveaux indicateurs, particulièrement dans le domaine des facteurs de risque pour la santé. Elle place aussi une plus grande emphase sur l’analyse des tendances temporelles. Parallèlement à l'analyse par indicateur, cette édition propose des instantanés et une série de tableaux de bord qui résument les performances comparatives des pays, ainsi qu’un chapitre spécial sur les principaux facteurs à l’origine des gains d’espérance de vie.

French Spanish, English

.

Modes de vie sains chez les adultes

Une faible consommation de fruits, une faible consommation de légumes et de faibles niveaux d’activité physique comptent parmi les dix principaux facteurs de risque en termes de nombre d’années en bonne santé perdues dans 24, 6 et 16 pays de l’OCDE respectivement (Forouzanfar et al., 2016). À l’échelle mondiale, les régimes alimentaires faibles en fruits ont été à l’origine de près de 3 millions de décès en 2015 ; la consommation faible de légumes en a provoqué près de 2 millions, et le manque d’activité physique, 1.6 million. L’intégration de fruits et de légumes dans l’alimentation quotidienne réduit le risque de maladie coronarienne, d’AVC et de certains types de cancer (OMS, 2014). Ces aliments contiennent des fibres qui diminuent la tension artérielle et régulent l’insuline, ce qui peut influer sur le risque de diabète de type 2 (InterAct Consortium, 2015). Une activité physique régulière améliore le tonus musculaire et la capacité cardiorespiratoire, et réduit le risque d’hypertension, de maladie coronarienne, d’AVC, de diabète et celui lié à différents cancers (OMS, 2017). Son influence favorable sur la santé mentale a également été prouvée (Lindwall et al., 2012). L’OMS recommande pour les adultes au moins 150 minutes d’activité physique d’intensité modérée par semaine, 75 minutes d’activité physiqued’intensité soutenue par semaine, ou encore une combinaison équivalente des deux (OMS, 2017).

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error