1887

Migration et emploi

Les accords bilatéraux à la croisée des chemins

image of Migration et emploi

Cette publication dresse un panorama des pratiques des pays de l’OCDE relatives au recrutement de main-d’œuvre étrangère. Elle analyse les obstacles qui peuvent entraver la négociation d’accords de recrutement de main-d’œuvre. Elle présente également les perspectives liées à une éventuelle coopération en matière de migration de main d’œuvre ou de développement dans les pays d’origine.

Ce rapport passe tout d’abord en revue les accords bilatéraux et les autres formes de recrutement de main-d'œuvre étrangère dans plusieurs pays de l'OCDE (Allemagne, États-Unis, France, Irlande, Italie, Pologne, République tchèque, Royaume-Uni et Suisse) ainsi qu'aux Philippines et en Roumanie. Il décrit la gestion et la mise en œuvre de ces pratiques, analyse leur impact sur les marchés du travail, le développement économique et les politiques migratoires des pays d'accueil et des pays d'origine. La publication examine aussi les perspectives de développement de ce type de migration. L'annexe contient une liste des principaux accords signés par les pays de l'OCDE, par type de recrutement.

French English

.

De l'émigration de travail au recrutement de travailleurs : le cas de l'Italie

L'Italie a été longtemps un pays d'immigration : entre 1865 et 1940, plus de 25 millions d'Italiens ont quitté le pays. Après la Seconde Guerre mondiale, dans une période où le pays était confronté à la difficulté de s'industrialiser et de gérer la transition de son économie, de nombreux Italiens ont continué à partir travailler à l'étranger, aussi bien en Europe que plus loin. Cette émigration n'a cessé qu'avec la crise de 1973. Vers la...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error