1887

Bébés et employeurs - Comment réconcilier travail et vie de famille (Volume 2)

Autriche, Irlande et Japon

image of Bébés et employeurs - Comment réconcilier travail et vie de famille (Volume 2)

Élever ses enfants et avoir une carrière professionnelle sont deux objectifs très importants dans la vie de la plupart des gens. Il est donc fondamental pour nos sociétés d’aider les parents à réaliser ces deux objectifs. En effet, l’attention des parents joue un rôle déterminant dans le développement des enfants et l’emploi des parents contribue à la prospérité économique d’un pays. Le déclin du nombre des enfants aura bien évidemment aussi des conséquences sur la constitution et la forme de  nos sociétés futures. Ce volume présente un certain nombre de réformes politiques notamment des systèmes de fiscalité/prestations, les politiques de gestion des systèmes de garde des enfants, ainsi que les politiques de l’emploi et les pratiques des entreprises au regard de l’emploi parental qui pourraient être mises en place pour réconcilier travail et famille en Autriche, en Irlande et au Japon.

French English

.

La formation de la famille

Le fait de travailler davantage entraîne-t-il une baisse de la natalité ?

Les taux de natalité ont constamment diminué au cours des dernières décennies tandis que, dans le même temps, le taux d’emploi des femmes augmentait régulièrement. Y a-t-il un lien entre ces deux tendances ? Dans quelle mesure peut-on dire que mener une carrière et avoir une famille s’excluent mutuellement, ou le fait qu’il y ait deux apporteurs de revenu dans un couple entraîne-t-il un report de la décision d’avoir des enfants ou amène-t-il le couple à avoir moins d’enfants qu’il ne l’aurait souhaité normalement ? A supposer que les pouvoirs publics puissent faire quelque chose, que peuvent-ils faire ?Le chapitre 4 passe en revue ces diverses questions. On commence par décrire les évolutions observées ces dernières années sur le plan social et démographique en examinant les facteurs qui les sous-tendent. Puis on s’interroge sur les changements dans la relation entre fécondité et emploi des femmes. Cela conduit à une analyse des politiques et des tendances socioéconomiques (et des théories qui s’y rapportent) qui influent sur les comportements en matière de fécondité. Enfin, on examine quel rôle les politiques en faveur des familles pourraient jouer pour, si ce n’est inverser, du moins atténuer la tendance à la baisse du taux de natalité. On y observe, en conclusion, que les politiques qui cherchent à réduire le coût indirect de la maternité pour les femmes en leur ouvrant l’accès à des formules de garde d’enfants de qualité et d’un coût acceptable et en leur offrant des perspectives d’emploi à temps partiel dans l’emploi régulier, et qui contribuent à rendre, de façon générale, le marché du travail plus intégrateur, semblent être l’axe de réforme le plus prometteur pour améliorer le taux de natalité...

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error