Lituanie

Place du tourisme dans l’économie

En 2016, les voyages et le tourisme ont représenté au total (directement et indirectement) 5.3 % du PIB en Lituanie (WTTC), et on estime que 47 000 emplois relèvent du tourisme dans le pays. La même année, les recettes générées grâce aux touristes et aux voyageurs étrangers se sont élevées à 1.3 milliard EUR, soit une augmentation de 5.4 % par rapport à 2015.

Sur le marché du tourisme lituanien, on distingue les visiteurs réguliers venus des pays voisins (Lettonie, Estonie, Pologne, Bélarus et Fédération de Russie) et les visiteurs venus des autres pays de l’UE et de marchés plus éloignés. Les premiers viennent voir leur famille et leurs amis, pratiquer des activités de bien-être ou faire des achats, tandis que les autres sont attirés par le patrimoine historique et culturel du pays.

Le tourisme interne, en développement, est perçu comme une source importante de revenus pour les destinations et comme une manière de résoudre le problème de la saisonnalité.

En 2016, 387 hôtels comptant 13 539 chambres ont été recensés en Lituanie, avec un taux d’occupation moyen de 51.7 %, soit une augmentation par rapport aux 49.8 % de l’année précédente. La capitale, Vilnius, fait l’objet d’une demande spécifique de capacité hôtelière supplémentaire.

Gouvernance et financement du tourisme

La principale organisation responsable de la politique touristique en Lituanie est le ministère de l’Économie (ci-après dénommé le « ministère »), au sein duquel la Division de la politique du tourisme est chargée de l’élaboration et de la planification de cette dernière, de la coopération internationale et de la planification des aides européennes. Le Département d’État du tourisme, placé sous l’égide du ministère, est quant à lui responsable de l’application de la politique du tourisme, de la commercialisation ciblée du tourisme, de la supervision du marché du tourisme et de la mise en œuvre des projets européens.

Le Conseil du tourisme est un organe consultatif présidé par le ministère et se compose de membres issus des ministères et associations d’entreprises touristiques concernés.

Le pays compte trois organisations professionnelles majeures :

  • La Chambre lituanienne du tourisme, qui rassemble neuf groupements professionnels du secteur représentant l’hôtellerie et la rest2auration, le tourisme rural, les centres de cure, le tourisme interne, les campings, les châteaux et manoirs, les établissements de santé privés, les stations thermales et les golfs.

  • L’Association lituanienne du tourisme, qui représente les agences et voyagistes lituaniens.

  • L’Association lituanienne du tourisme médical, qui représente les établissements médicaux.

Le budget général de l’État consacré au tourisme s’est élevé à 7 millions EUR en 2016 et à 7.3 millions en 2017.

Lituanie : Organigramme des organismes de tourisme
picture

Source : OCDE, d’après le ministère de l’Économie, 2018.

Politiques et programmes liés au tourisme

Les principaux enjeux du tourisme en Lituanie sont la saisonnalité, l’accessibilité et la connectivité, l’offre de services touristiques et de produits de qualité, la protection des consommateurs, et le passage du tourisme au numérique. La préservation du patrimoine naturel et culturel, l’amélioration de l’éducation et des compétences, l’amélioration des données socio-économiques et l’accroissement de la compétitivité face à d’autres destinations sont autant de défis supplémentaires jugés importants.

Le Programme national de développement du tourisme pour 2014-20 définit les principales visées, ambitions et priorités en matière de développement du tourisme en Lituanie jusqu’en 2020, et repose sur des principes de tourisme durable. Le but global est d’accroître la compétitivité du secteur touristique.

Le Programme insiste sur le fait que pour maintenir les flux touristiques, il est nécessaire de développer des produits touristiques compétitifs, d’étendre les infrastructures touristiques, de promouvoir l’exportation de services touristiques vers les pays étrangers, de prendre des mesures de commercialisation et de communication efficaces, et de contribuer à faire mieux connaître la Lituanie. L’objectif du Programme est également d’améliorer la qualité des services du pays en tant que destination touristique, ainsi que de réduire la saisonnalité.

Les principales mesures prises pour répondre aux défis prioritaires en Lituanie sont les suivantes :

  • améliorer les infrastructures publiques et privées dans les zones prioritaires de développement du tourisme ;

  • créer et développer des itinéraires touristiques intéressants ;

  • accroître l’accessibilité du pays ;

  • améliorer les qualifications des salariés du secteur du tourisme ainsi que leurs compétences entrepreneuriales ;

  • renforcer la protection des consommateurs dans le secteur du tourisme et le contrôle des prestataires de services de voyage afin de mieux appliquer la législation nationale et européenne pertinente ;

  • encourager la certification et l’accréditation des prestataires de services touristiques ;

  • favoriser la création et la réalisation de projets de commercialisation en ligne,

  • mettre en œuvre des activités de commercialisation intégrées sur les marchés touristiques prioritaires ;

  • développer la signalisation et le système d’information des sites touristiques ;

  • coopérer avec les pays voisins pour mettre en œuvre des projets internationaux communs de commercialisation ;

  • favoriser la création de pôles touristiques afin d’amorcer la mise en œuvre de projets publics et privés communs de commercialisation touristique ;

  • améliorer l’offre d’attractions et d’événements culturels en dehors de la saison touristique.

Quatre types de tourisme prioritaires ont été recensés au sein du Programme : le tourisme culturel, le tourisme d’affaires, le tourisme de santé et le tourisme vert (écotourisme). Le Programme couvre également les régions prioritaires pour le développement du tourisme (Vilnius, le littoral, le delta du Niémen, le sud de la Dainava, l’est de la Haute Lituanie et les hauts plateaux de la Samogitie), qui disposent des destinations touristiques les plus attractives sur leurs territoires communaux. Dans ces zones, il existe des plans de promotion et de développement des infrastructures publiques et privées à l’appui des produits touristiques prioritaires définis. Des cartes sont en outre élaborées pour que l’aide structurelle de l’Union européenne soit investie dans les destinations touristiques.

Fin 2015, la Stratégie lituanienne de commercialisation du tourisme 2016-20 a été approuvée par décret du ministère de l’Économie. Les mesures de commercialisation énoncées dans la Stratégie visent à mieux faire connaître la Lituanie en tant que destination touristique sur les marchés prioritaires, à développer des produits touristiques compétitifs et à établir des canaux de communication efficaces. Concrétiser ces mesures passe par l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et culturelles du pays, la promotion des traditions et des événements nationaux et la présentation des services touristiques sur le marché national et international.

Le tourisme de santé dispose d’un fort potentiel de croissance en Lituanie. Après s’être penchée sur l’expérience de pays étrangers en matière de promotion du tourisme de santé, une étude de faisabilité a d’ores et déjà analysé l’environnement concurrentiel international et a évalué la situation actuelle dans le domaine du tourisme de santé en Lituanie.

L’un des objectifs spécifiquement visés est aussi de positionner la Lituanie comme un pays attractif en matière d’écotourisme. Pour y parvenir, il est important d’assurer une meilleure promotion du pays en tant que destination écotouristique sur les marchés émetteurs prioritaires et de renforcer les compétences des professionnels du secteur. D’après les données fournies par l’Association du tourisme rural du pays, les hôtes étrangers représentent seulement 20 % de la clientèle des établissements.

Afin d’atteindre les objectifs de développement durable du tourisme et de déterminer les moyens les plus efficaces pour améliorer la compétitivité du secteur du tourisme, le ministère de l’Économie a récemment mené une enquête sur le développement du tourisme durable en Lituanie. Les résultats ont permis de mettre au point les lignes directrices de la politique à mener en la matière, destinées au ministère et au Département d’État du tourisme, aux communes, aux centres d’information touristique et aux professionnels du tourisme.

Profil statistique

Tableau 1. Lituanie : Tourisme interne, récepteur et émetteur

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717526

Tableau 2. Lituanie : Entreprises et emploi dans le tourisme

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717545

Tableau 3. Lituanie : Consommation du tourisme interne
Millions EUR

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717564