Bulgarie

Place du tourisme dans l’économie

Le tourisme en Bulgarie est un secteur prioritaire puisqu’il contribue au développement durable, à la protection de la nature, à la prospérité des collectivités locales et à la croissance économique.

En 2016, la contribution directe du tourisme au PIB a été de 3.4 %, et le tourisme était à l’origine de 3.2 % de l’emploi total. Selon les estimations du Conseil mondial du tourisme et des voyages (CMTV), le tourisme représentait au total (y compris ses retombées indirectes et induites) 12.8 % du PIB et 11.9 % de l’emploi.

En 2016, la Bulgarie a reçu 8.3 millions de visiteurs étrangers séjournant plus de 24 heures, ce qui représente une progression annuelle de 16.2 % par rapport à 2015. Le nombre de visiteurs en vacances a augmenté de 19.9 %, passant à 5.1 millions. Les visites pour affaires ont totalisé 1.4 million, en augmentation de 19.4 % par rapport à 2015. Le nombre de nuitées de visiteurs internationaux s’est élevé à 16.2 millions, tous types d’hébergements confondus, soit près de 21 % de plus que l’année précédente. Les pays de l’Union européenne restent les marchés d’origine les plus importants, ses ressortissants représentant près de deux tiers des nuitées totales (61 %). Les trois premiers marchés d’origine sont la Roumanie (1.1 million), la Grèce (1.1 million) et l’Allemagne (827 000) qui, à eux seuls, représentent plus d’un tiers des nuitées totales (36 %).

Gouvernance et financement du tourisme

Le Conseil des ministres est responsable de la formulation de la politique touristique nationale en Bulgarie. Le ministère du Tourisme (le « ministère ») applique cette politique et coordonne les activités connexes des autres ministères et institutions. Il est également responsable de la réglementation, de la création de produits, de la promotion, de la conduite d’études et de l’information, de la gestion des financements externes des projets, et de l’assistance aux organismes de gestion régionaux.

Le Conseil national du tourisme est un organe consultatif public relevant du ministère qui est constitué de représentants des ministères concernés par le tourisme et d’associations touristiques nationales, régionales et locales, de représentants d’entreprises de transport, et de représentants d’associations de consommateurs.

Au niveau infranational, les autorités régionales élaborent et appliquent des stratégies et des programmes en accord avec la stratégie nationale en matière de tourisme et les stratégies de développement régional. La Loi sur le tourisme prévoit également que les collectivités locales peuvent adopter des programmes de développement du tourisme. L’implication des collectivités locales est assurée grâce à l’élargissement de la portée des programmes municipaux au développement du tourisme. Le maire est chargé d’établir un conseil consultatif sur le tourisme et une commission d’experts municipaux ayant pour rôle de classer les équipements touristiques, et d’apporter son soutien aux initiatives allant dans le sens de la politique touristique nationale.

En vertu du nouveau cadre législatif, neuf structures intermédiaires seront mises en place en qualité d’organismes de gestion des destinations. Il s’agira d’entités juridiques dont les membres représenteront des associations de tourisme, des administrations régionales et municipales, des instituts, des musées, des organismes scientifiques, et des écoles de tourisme. Elles seront chargées de créer des produits touristiques régionaux et de promouvoir les neuf régions reconnues comme touristiques en Bulgarie.

Le ministère travaille en étroite collaboration avec le secteur privé et différentes parties prenantes. Aux niveaux national, régional et local, les associations touristiques recensées dans le Registre national du tourisme participent aux travaux des organismes touristiques compétents et sont représentées au Conseil national du tourisme, prenant ainsi activement part à la planification et à la gestion du tourisme. Elles contribuent à l’élaboration des stratégies et des programmes aux échelons national, régional et municipal, apportent leur concours au processus d’amélioration des compétences dans le secteur, mènent des activités de conseil et de promotion, favorisent l’amélioration des produits et services touristiques, et œuvrent pour la protection des intérêts des consommateurs.

En 2016, le budget du ministère du Tourisme s’élevait à 17 millions BGN, dont 10.8 millions BGN ont été affectés aux activités de promotion. Le ministère administre les recettes provenant de l’État et de l’Union européenne. Les Programmes opérationnels 2014-20 assurent également un soutien financier.

Bulgarie : Organigramme des organismes de tourisme
picture

Source : OCDE, d’après le ministère du Tourisme, 2018.

Politiques et programmes liés au tourisme

La Bulgarie est attachée à une politique du tourisme homogène reposant sur des partenariats entre le gouvernement et les collectivités locales, les ONG, les entreprises et la société civile.

Les enjeux les plus importants pour le secteur du tourisme bulgare, inscrits dans la nouvelle stratégie à long terme de développement durable, sont les suivants :

  • remédier à la concentration saisonnière et spatiale ;

  • adapter le produit touristique national aux changements climatiques ;

  • protéger l’environnement, en apportant son concours à la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique, à la gestion des déchets, et à la protection de la biodiversité et des paysages ;

  • mettre au point des indicateurs de la capacité de charge pour les zones naturelles fragiles et les sites touristiques très fréquentés ;

  • réglementer la construction dans les stations de bord de mer et de montagne.

L’objectif stratégique est de renforcer la compétitivité et l’efficience du secteur touristique en Bulgarie en utilisant au mieux les ressources naturelles et humaines, en fonction des besoins du marché et des attentes des consommateurs en matière de développement durable du tourisme. Il s’agit de :

  • créer des produits touristiques cohérents et originaux pour différentes catégories de touristes en tenant compte des priorités naturelles de la Bulgarie ;

  • promouvoir la qualité des services, et protéger les droits et garantir la sécurité des consommateurs ;

  • assurer une bonne coordination entre les institutions et intégrer le tourisme dans les politiques sectorielles connexes ;

  • faire de la Bulgarie un chef de file reconnu dans le domaine du développement du tourisme au sein de l’Union européenne et susciter des sentiments positifs à l’égard de ce pays ;

  • faire mieux connaître la Bulgarie en tant que destination estivale et hivernale, en exploitant sa culture ancienne, la richesse de son patrimoine historique et architectural, ses ressources minérales, la beauté et le caractère préservé de sa nature, et la sécurité et la tranquillité qu’elle offre aux visiteurs ;

  • mener des actions de promotion efficaces au niveau national de façon à positionner et faire connaître la Bulgarie en tant que destination touristique à visiter toute l’année, en collaborant avec des organismes sectoriels et des voyagistes qui travaillent sur des marchés clés et en ayant recours à des messages ciblés.

Le ministère cherche à stimuler le secteur du tourisme en élaborant de nouvelles dispositions pour les activités touristiques, en facilitant les procédures administratives, et en aidant les organismes régionaux, locaux et professionnels dans leurs activités. Le ministère aide également les PME en fournissant un appui institutionnel et des financements aux organismes de gestion des destinations tels que définis dans la Loi sur le tourisme. Il s’agit notamment :

  • d’activités destinées à renforcer les moyens des entreprises pour qu’elles puissent avoir accès aux marchés nationaux et internationaux ;

  • de la mise en place d’un système unifié d’information touristique au niveau national servant de plateforme de mise en rapport des entreprises de tourisme, des organismes touristiques et des institutions ;

  • d’une aide au déploiement des technologies de l’information et des communications (TIC) ;

  • de la réalisation d’études de marché, d’analyses et de prévisions ;

  • de l’élaboration de produits, d’idées de marketing et d’investissement, de stratégies, de plans, etc.,

  • de l’organisation de forums professionnels en Bulgarie comme à l’étranger et du soutien en faveur de la participation à des événements et à des salons aux échelons régional, national et international.

Intégration des informations et données touristiques en Bulgarie

Le ministère du Tourisme élabore actuellement un système d’information touristique intégré prenant la forme d’une base de données électronique qui comporte des renseignements sur :

  • les voyagistes et agents de voyages agréés ;

  • les lieux d’hébergement, de restauration et de loisirs classés par catégorie ;

  • les organismes de gestion des destinations et les associations touristiques ;

  • les centres d’information touristique ;

  • les guides touristiques, guides de montagne et moniteurs de ski ;

  • les centres de balnéothérapie, thermaux, de bien-être et de thalassothérapie certifiés ;

  • les attractions touristiques et les festivals ;

  • les données statistiques compatibles avec celles d’Eurostat et de l’Organisation mondiale du tourisme.

Le ministère a pour ambition de mettre en place une plateforme en ligne qui regroupera d’importants volumes de données issues de tous les échelons et de différentes institutions, pour permettre le suivi des arrivées quotidiennes et hebdomadaires, ainsi qu’un éventail d’indicateurs et de données complémentaires au niveau régional. C’est une interface unique de communication entre les autorités centrales et locales concernées, un « guichet unique » pour les informations quotidiennes et autres renseignements périodiques soumis par les participants inscrits au Registre national du tourisme. Cette plateforme permettra également un transfert de données innovant et sécurisé entre institutions, ce qui se traduira par un suivi et une analyse comparative meilleurs, et par un processus décisionnel amélioré à tous les niveaux.

Profil statistique

Tableau 1. Bulgarie : Tourisme interne, récepteur et émetteur

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717260

Tableau 2. Bulgarie : Entreprises et emploi dans le tourisme

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717279

Tableau 3. Bulgarie : Consommation du tourisme interne
Millions BGN

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933717298