Lettonie

Place du tourisme dans l’économie

Le tourisme est l’un des principaux moteurs du développement économique de la Lettonie, une source importante de recettes d’exportation et un contributeur majeur au PIB.

En 2016, la contribution directe du tourisme au PIB total de la Lettonie a été de 1 milliard EUR, soit 4.1 %. Les exportations directement liées au tourisme se sont montées à 783 millions EUR, c’est-à-dire 4.5 % de l’ensemble des exportations. Le secteur du tourisme a fourni près de 79 000 emplois directs et indirects, représentant 8.9 % de l’emploi total.

Le nombre d’hôtels et d’autres prestataires d’hébergements touristiques a augmenté ces dernières années. En 2016, on dénombrait 607 établissements (37 453 lits), contre 544 (33 459 lits) en 2014. L’impact des services de l’économie collaborative tels qu’Airbnb a également continué de croître : selon les estimations, plus de 10 % des visiteurs y ont aujourd’hui recours.

Les hôtels et autres établissements assimilés ont accueilli 2.3 millions de clients en 2016, dont près de 70 % de visiteurs internationaux (1.5 million), soit une progression de 7.7 % par rapport aux niveaux de 2015. Les marchés émetteurs les plus importants sont la Russie (208 800), l’Allemagne (187 800), la Lituanie (158 800) et l’Estonie (145 300), qui représentent ensemble 45 % des touristes étrangers.

Au total, 12 millions de voyages internes ont été enregistrés en 2016, dont 3 millions avec nuitée(s) et 9 millions sans. Ils ont généré au total 328 millions EUR de recettes, dont 111 millions EUR imputables aux séjours avec nuitée(s).

Gouvernance et financement du tourisme

Le ministère de l’Économie (le « ministère ») est chargé d’élaborer et d’appliquer la politique touristique en Lettonie. Ses principales responsabilités sont déterminées par la loi sur le tourisme de 1998, en vertu de laquelle il est tenu :

  • de définir la politique nationale du tourisme, et d’organiser et de coordonner son application ;

  • d’élaborer des projets de loi et de réglementation en la matière ;

  • de représenter les intérêts de l’État dans le secteur du tourisme ;

  • de planifier les aides de l’État en faveur du tourisme ;

  • de préparer et mettre en œuvre des accords de coopération internationaux dans le domaine du tourisme et de coordonner la mise en place des projets internationaux.

En 2016, l’office du tourisme de Lettonie (Agence lettonne de développement du tourisme) a fusionné avec l’Agence d’investissement et de développement de Lettonie (l’« Agence »), qui est supervisée par le ministère.

Les nouvelles tâches de l’Agence en matière de tourisme sont notamment les suivantes :

  • veiller à l’application de la politique lettone de développement touristique ;

  • promouvoir la Lettonie en tant que destination touristique attractive sur les marchés tant nationaux qu’internationaux ;

  • mettre en place des projets touristiques élaborés dans le cadre d’un partenariat entre les secteurs public et privé ;

  • mobiliser des ressources financières destinées au développement du tourisme ;

  • mettre en place un système de gestion de la qualité dans le secteur du tourisme, comprenant notamment l’évaluation du respect des normes par les opérateurs touristiques lettons, et par les prestataires de services et commerçants associés ;

  • contribuer à la mise en œuvre des accords de coopération internationaux dans le secteur du tourisme.

Le ministère et l’Agence coopèrent activement avec les régions de Lettonie par l’intermédiaire de quatre associations touristiques régionales. La coopération avec les municipalités et avec les centres locaux d’information touristique est également possible lorsque des questions plus détaillées doivent être traitées. Le ministère coopère également avec les associations du secteur pour traiter des sujets spécifiques tels que l’hébergement ou les activités des agences de voyage.

S’agissant des questions d’importance nationale liées au tourisme, la coordination est assurée par le Comité du tourisme du Conseil économique national, qui comprend des représentants des associations de tourisme, d’associations régionales et d’autres organismes.

En 2016, le budget total attribué à la commercialisation touristique s’est élevé à 2 millions EUR. Il se composait d’une enveloppe de 500 000 EUR allouée par l’État, de cofinancements du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de crédits destinés à l’exécution des projets EURO VELO 13 et EDEN. Au cours de la période de financement du FEDER (2014-20), la Lettonie a affecté 20 millions EUR à la commercialisation touristique et à d’autres activités promotionnelles.

Lettonie : Organigramme des organismes de tourisme
picture

Source : OCDE, d’après le ministère de l’Économie, 2018.

Politiques et programmes liés au tourisme

Le développement d’un secteur du tourisme compétitif et durable s’accompagne de trois grands défis :

  • le recul des dépenses moyennes par touriste et par jour : pendant l’évaluation des Lignes directrices pour le tourisme letton pour la période 2014-16, il a été noté que malgré la hausse du nombre de touristes, qui a dépassé les prévisions de 8 %, les dépenses totales n’ont pas atteint les niveaux attendus en raison de la baisse des dépenses moyennes par touriste et par jour ;

  • la forte saisonnalité du tourisme, qui entraîne des fluctuations du chiffre d’affaires des entreprises. Le taux d’occupation moyen en basse saison tombe à 30 %, tandis qu’en haute saison il peut atteindre 60-80 % ;

  • la faible compétitivité de la Lettonie en tant que destination touristique dans la région, dans l’UE et au niveau mondial. La destination touristique Lettonie est relativement méconnue et il est important d’accroître sa notoriété sur le marché.

Le ministère de l’Économie a mis au point les Lignes directrices pour le développement du tourisme letton 2014-20, qui constituent le principal document de politique touristique. L’objectif général est d’assurer la croissance durable du secteur du tourisme letton en favorisant la compétitivité des services touristiques sur les marchés d’exportation.

La politique du tourisme de la Lettonie vise à accroître la compétitivité de son offre touristique en :

  • respectant les critères relatifs au développement durable des produits touristiques ;

  • encourageant la compétitivité internationale ;

  • atténuant les variations saisonnières des flux touristiques ;

  • allongeant la durée moyenne de séjour.

Globalement, les segments touristiques les plus compétitifs de la Lettonie sont le tourisme MICE, le tourisme de santé, le tourisme de nature, ainsi que le tourisme culturel et les filières créatives.

Les mesures prises par les pouvoirs publics pour relever les défis qui ont été cernés ont visé à :

  • Améliorer la qualité de l’offre touristique. Pour faire augmenter les dépenses quotidiennes moyennes des touristes, il est important d’améliorer la qualité de l’offre touristique afin qu’ils soient prêts à payer des prix plus élevés. Les Lignes directrices pour le développement du tourisme letton 2014-20 ne soutiennent que le développement de produits touristiques de qualité. Les produits doivent être durables, offrir des solutions innovantes, être tournés vers l’exportation et afficher une qualité élevée ainsi qu’une forte valeur ajoutée.

  • Améliorer la formation et des compétences dans le tourisme. Afin d’accroître la qualité des services, il est important d’améliorer la formation et les compétences des prestataires de services. Les cursus de licence ont été remaniés afin d’améliorer l’efficacité de l’enseignement supérieur dans les secteurs du tourisme, de la beauté et du thermalisme.

  • Lutter contre la saisonnalité. La Lettonie accorde la priorité au tourisme MICE et au tourisme de bien-être et de santé afin de réduire le plus possible les problèmes de saisonnalité.

  • Améliorer la compétitivité dans la région. Pour accroître sa compétitivité en tant que destination touristique, la Lettonie a fixé pour les établissements d’hébergement un taux de TVA inférieur au taux général de TVA, de manière à ce que les prix soient compétitifs au niveau régional.

L’Agence d’investissement et de développement de Lettonie apporte son appui aux PME dans différentes activités afin d’améliorer la compétitivité internationale du pays en tant que destination touristique. Les trois activités principales, financées au moyen du Fonds européen de développement régional (FEDER), sont les suivantes :

  • implantation de stands nationaux dans les salons internationaux du tourisme à l’étranger ;

  • commercialisation et promotion ;

  • soutien financier aux PME qui souhaitent disposer d’un stand individuel et participer à des conférences et séminaires sur le tourisme à l’étranger.

Profil statistique

Tableau 1. Lettonie : Tourisme interne, récepteur et émetteur

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933716291

Tableau 2. Lettonie : Entreprises et emploi dans le tourisme

picture

 StatLink http://dx.doi.org/10.1787/888933716310